DIA | Tunisie: La justice refuse une nouvelle demande de libération de Nabil Karoui
45510
post-template-default,single,single-post,postid-45510,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Tunisie: La justice refuse une nouvelle demande de libération de Nabil Karoui

DIA-19 SEPTEMBRE 2019: Le juge d’instruction, près du pôle judiciaire économique et financier, chargé du dossier de Nabil Karoui a refusé, jeudi, la demande de libération de celui-ci, se déclarant “incompétent” pour prendre une telle décision a annoncé le parti “Au coeur de la Tunisie”.

Le 13 septembre dernier la Cour de cassation avait refusé sur la forme, la libération du candidat à l’élection présidentielle Nabil Karoui après une demande déposée par ses avocats afin de statuer sur le mandat de dépôt émis par la chambre de mise en accusation.

Le 03 septembre dernier, la Cour d’appel de Tunis avait déjà refusé une demande de libération du candidat.

Nabil Karoui, candidat à l’élection présidentielle anticipée, a été arrêté, le 23 août suite à un mandat d’arrêt émis par l’une des chambres d’accusation près de la Cour d’appel de Tunis. Le parti “Au coeur de la Tunisie”, présidé par celui-ci, a accusé le chef du gouvernement Youssef Chahed d’être derrière cette arrestation jugée comme “politique”, ce qui a été démenti par Tahya Tounes.

Qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle, son équipe de campagne avait appelé à sa libération afin qu’il puisse effectuer sa campagne électorale et de respecter ainsi l’égalité des chances entre les candidats.