URGENT : La LFP reporte le match USMA-JSK, Mellal exige la démission de Medouar - DIA
37391
single,single-post,postid-37391,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-JSK

URGENT : La LFP reporte le match USMA-JSK, Mellal exige la démission de Medouar

DIA-05 novembre 2018: La Ligue de football professionnel a pris la décision de reporter le match USM Alger –JS Kabylie, initialement prévu demain mardi à 17h45 à Bologhine pour le compte de la 13e journée du championnat de Ligue 1, a annoncé la LFP sur son site internet ce lundi soir.
«La rencontre USMA-JSK a été reportée à une date ultérieure. La date sera communiquée dans les prochains jours. La Ligue de football professionnel a pris cette décision en toute responsabilité dans le but d’apaiser les esprits et de baisser la tension entretenue et amplifiée autour de ce match. Pour éviter tout dérapage, la LFP a préféré annuler le match à la date indiquée précédemment. La LFP précise que cette décision a été prise dans l’intérêt général», lit-on dans le communiqué de la Ligue.
Dans une première déclaration, le président de la JSK Cherif Mellal a indiqué que «ce report est une victoire pour le football algérien», soulignant que «maintenant c’est le président de la LFP, Medouar qui doit démissionner».
Pis encore, il a indiqué qu’il ne retirait pas ce qu’il avait déclaré, à savoir que «Medouar n’a pas été élu  démocratiquement et qu’il avait refusé l’injonction du ministère de la Jeunesse et des Sports qui lui avait demandé de voter pour Medouar»
Quelques heures avant ce report, la direction de la JSK avait annoncé officiellement, lors d’une  conférence de presse animée par le porte-parole du club, Miloud Iboud, que son «équipe ne jouera pas demain mardi contre l’USMA»
La JSK qui occupe la 2e place du championnat avec 23 points, derrière l’USM Alger (26 pts), allait perdre le match par forfait et se voir alors défalquer trois points avec une amende financière, selon la réglementation en vigueur.
Pour rappel, la direction de la JSK avait décidé de boycotter ce match initialement prévu pour aujourd’hui, lundi. La LFP l’avait reporté sans donner la moindre explication à la JSK, ce qui explique le refus de la direction du club kabyle de se soumettre à la décision de la LFP.
Suite à cet incident, le président de la JSK Cherif Mellal s’en était pris au président de la LFP, Abdelkrim Medouar et avait menacé de recourir d’abord au MJS puis à la FIFA. Mellal était décidé à défendre les intérêts suprêmes de la JSK. Cette affaire risquait d’éclabousser le football algérien, déjà terni par les affaires de corruption internationalisées par les médias étrangers.
 
Nassim Fateh