Vente de fausses cartes d'artistes sur les réseaux sociaux - DIA
33163
single,single-post,postid-33163,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-CARTE D'ARTISTES S

Vente de fausses cartes d’artistes sur les réseaux sociaux

DIA-23 juin 2018: La mise en vente de fausses cartes d’artistes a provoqué une grande colère dans le milieu artistique sur les réseaux sociaux ce soir. Et pourtant l’annonce est bien publique sur un faux profil sur facebook où un numéro de téléphone est même disponible pour contacter la personne si on souhaite obtenir une carte d’artiste. Plusieurs artistes ont publié l’annonce pour dénoncer cette méthode clandestine voire illégale et interpeller par la même occasion le ministère de la Culture pour intervenir et mettre fin à ce business de cartes d’artistes qui ternit le monde de la Culture en Algérie. 

Généralement cette carte est délivrée suite à l’étude de dossier par un comité de la carte professionnelle d’artiste, dont les membres sont soigneusement choisis par le ministère de la Culture. L’artiste doit pour cela délivrer des pièces justifiants son statut d’artiste professionnel : contrat de production, diplôme de participation ou prix décrochés dans une compétition artistique nationale ou internationale. 

Seulement voila : plusieurs intrus dans le monde artistique, obtiennent cette carte en se faisant délivrer de faux contrats professionnels, au moment où d’autres artistes ne possèdent pas ce sésame qu’est la carte d’artiste. 

Salim Bey  

DIA-Carte d'artistes