La victoire de la France fait polémique aux USA et sur les réseaux sociaux (Vidéo) - DIA
33903
single,single-post,postid-33903,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Barak Obama

La victoire de la France fait polémique aux USA et sur les réseaux sociaux (Vidéo)

DIA-18 juillet 2018: La victoire de la France en Coupe du monde continue de faire polémique outre atlantique. Sur le plateau de l’émission américaine du Daily Show, l’animateur sud-africain Trevor Noah est revenu sur la finale de la Coupe du monde de football, félicitant les Bleus à travers une réflexion qui a fait rire tout le plateau : « Je suis tellement content, l’Afrique a gagné la Coupe du monde […] Je sais que ce sont les joueurs de l’équipe de France, mais regardez ces gars-là. » La blague est de mauvais goût pour les français et la majorité des médias de l’hexagone ont violemment critiqué la mauvaise blague de l’animateur américain d’origine sud-africaine. Sur les réseaux sociaux, seuls les internautes français ont dénoncé la portée raciste de cette sortie médiatique, les autres estiment qu’il a dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. 

Plus diplomatique, Barack Obama a déclaré  lors d’un discours célébrant les 100 ans de la naissance de Nelson Mandela, que les joueurs français ne ressemblent pas, à des Gaulois, avant d’ajouter en souriant, sous les applaudissements du stade Wanderers de Johannesburg où étaient massées quelque 15.000 personnes. « Mais ils sont français ! », ce qui a changé toute la portée de la réflexion sur la couleur des gaulois.

Autre polémique sur les réseaux sociaux, la photo des bleus à l’Elysée, « la mise en place » des joueurs pour la photo souvenir a fait apparaître que les joueurs de couleur qui étaient la force de frappe de la France au Mondial étaient relégués à l’arrière et les joueurs blanc dont certains pas essentiels étaient mis en avant pour donner une couleur plus claire de l’équipe de France. Ce n’est pas le cas sur le terrain.

Amel Bouchaib 

DIA-Photo des bleus

Parmi les 23 Bleus présents au Mondial en Russie, 14 avaient des origines sur le continent africain (Guinée, Mali, Sénégal, Angola, Algérie, Maroc…), deux y sont même nés (Samuel Umtiti à Yaoundé, Steve Mandanda à Kinshasa).