Violence dans les stades :  Le ministère de l'Intérieur met en place une commission d'enquête - DIA
31015
single,single-post,postid-31015,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-bedoui-wali

Violence dans les stades :  Le ministère de l’Intérieur met en place une commission d’enquête

DIA-15 avril 2018: Le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’Aménagement du territoire Nouredine Bedoui a décidé de mettre en place une commission d’enquête sur la violence ayant émaillé les deux matches de football du week-end dernier, MCO-CRB (0-2) et JSK-MCA (qualification de la JSK).
La décision du ministère est une gifle pour la FAF qui n’arrive pas à gérer les matches de football et une mise en garde au nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, qui n’a pas daigné condamner ces actes de violence ne serait-ce que par un communiqué.
Le match de championnat de Ligue 1, MCO-CRB, a été arrêté suite à un envahissement du terrain à Oran par des supporters, ce qui présentait un danger pour la sécurité des joueurs et des officiels.
Le match JSK-MCA qui s’est déroulé vendredi dernier à Constantine pour le compte des demi-finales de la coupe d’Algérie a également connu de graves incidents.   
Des dégâts matériels assez importants ont été causés par des supporters du MCA au complexe Chahid Hamlaoui de Constantine où s’est déroulé le match de la demi-finale de la coupe d’Algérie, vendredi, entre la JS Kabylie et le MC Alger, selon le directeur général de ce complexe, cité par l’APS.
Il a précisé que près de 2 000 supporters du MCA avaient envahi le stade dans la matinée de cette rencontre et saccagé sept des portes du complexe. Ils avaient abîmé aussi des tuyauteries et des conduites d’eau, a-t-il déploré.
Le DG du complexe sportif a également fait savoir que durant le match, des supporters du MCA ont endommagé des gradins et jeté les débris sur la pelouse du stade. A la fin du match, ces supporters ont vandalisé le siège du MO Constantine et incendié le bus du club, le siège du MOC étant situé à proximité du complexe chahid Hamlaoui.
De son côté, le directeur général du centre hospitalo-universitaire Abdelhamid-Benbadis de Constantine, a indiqué que 104 jeunes ont été admis au niveau de cette structures pour « blessures légères » suite au match JSK-MCA, soulignant que deux cas (supporters MCA) sont actuellement « sous surveillance médicale ».   Il a ajouté qu’une cinquantaine de personnes parmi les supporters de la JSK et du MCA ont été appréhendées dont « beaucoup » de mineurs.
Ces incidents étaient prévisibles en raison de la mauvaise programmation de la FAF et la mauvaise organisation de la rencontre. Du fait de l’enjeu du match et du danger qu’il présentait sur le plan sécuritaire, la FAF aurait dû user de son autorité pour programmer la rencontre au stade du 5-Juillet.
La direction du MCA porte aussi une grande responsabilité dans ce qui s’est passé à Constantine dans la mesure où elle n’a pas écoulé les tickets d’accès au stade à Alger, mais elle a laissé un nombre impressionnant de supporters se déplacer à Constantine pour acquérir les billets d’accès sur place. En ce sens, il y avait plus de supporters du MCA en dehors du stade qu’à l’intérieur d’où la débandade qui a été créée, ce qui a engendré tous ces incidents.
Nassim Fateh