DIA | Voici comment le RND et d’autres partis contribuent à la propagation du Coronavirus
52098
post-template-default,single,single-post,postid-52098,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Voici comment le RND et d’autres partis contribuent à la propagation du Coronavirus

DIA-17 juin 2020: Le Rassemblement national démocratique (RND) a organisé ce mardi une réunion ayant regroupé les secrétaires généraux des Conseils de wilaya et des membres du Conseil national du parti. Présidée par le SG du parti, Tayeb Zitouni, la réunion s’est tenue dans une salle (espace fermé) située au rez-de-chaussée du siège du RND à Ben Aknoun. Une salle où s’est regroupée plus d’une soixantaine de personnes entre participants et journalistes et les employés au niveau du siège. Tout ce beau monde a été confiné dans cette salle, sans aération (fenêtres) durant la matinée du mardi.

Il s’agit d’un véritable brassage pour le coronavirus dans la mesure où les secrétaires généraux des Conseils de wilayas sont issus des 48 wilayas du pays, ce qui permet de bien propager l’épidémie du coronavirus. Une seule personne positive pourrait contaminer l’ensemble des présents !

Pis encore, à l’entrée de la salle aucune mesure de contrôle ou de protection n’a été prise. Il n’a pas été procédé à la prise de température corporelle des participants, alors que le port de la bavette n’a pas été exigé de manière systématique. Les personnes n’ayant pas de masque de protection ont pu accéder à la salle sans qu’elles ne soient inquiétées. Un laisser-aller total pour ainsi dire, ce qui explique entre autres l’augmentation des nouveaux cas confirmés au Coronavirus.

Le RND aurait pu éviter ce risque de contamination pour ne pas dire ce massacre en organisant cette rencontre en visioconférence, comme c’est le cas des réunions du Conseil des ministres.
Auparavant, le RND avait tenu son congrès de même que le FLN, alors que les rassemblements ne sont pas tolérés.
Par ailleurs, au cours de cette réunion, le RND a exigé des SG des conseils de wilayas de transmettre leurs propositions sur la révision de la Constitution à la commission d’experts du RND avant le 21 juin afin d’élaborer une synthèse de propositions à remettre au Comité des experts présidé par Ahmed Laraba.   
Amir Hani