Yasmine Chouikh remporte le grand prix du Festival du film méditerranéen de Annaba - DIA
30283
single,single-post,postid-30283,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-ANNADA FESTIVAL

Yasmine Chouikh remporte le grand prix du Festival du film méditerranéen de Annaba

DIA-29 mars 2018: La récompense suprême du troisième festival d’Annaba du film méditerranéen « l’Annab d’or » a été attribuée mardi soir au long métrage algérien « jusqu’à la fin des temps » de Yasmine Chouikh, en l’absence de cette dernière.  

Produit en 2017, ce premier long métrage de Yasmine Chouikh qui offre une réflexion désopilante sur la mort à travers la rencontre d’Ali (Boudejmaa Djillali), fossoyeur au cimetière de Sidi Boulekbour et de Johar (Djamila Arres), une femme d’une soixantaine d’années venue visiter la tombe de sa soeur aux cotés de laquelle elle voudrait être enterrée. Djamila Arres qui s’est également distinguée par le prix du meilleur rôle féminin.

Malheureusement ni Yasmine Chouikh qui est présente actuellement au Festival international du film de Mascat (Oman) , ni la comédienne Djamila Arres qui n’était pas invitée n’étaient présentes à Annaba, pour recevoir leurs prix.

Pour ce qui est du palmarès complet de cette troisième édition du FAFM, le prix du  »Annab d’argent » a été attribué à  » été 93 » de l’espagnole Carla Simn. Ahmed El fichaoui a remporté le prix du meilleur acteur pour  son interprétation dans le film  » Sheikh Jackson » , tandis que l’italien Jonas Carpignano a été couronné du prix du meilleur réalisateur pour son film  » Cambria ».

Dans la catégorie films documentaires, le prix du  »Annab d’or » est revenu au film  » Carré 35 » du réalisateur français Eric Caravaca.

Le prix du public a été décerné à  » Ghost hunting » du palestinien Raed Andoni.

Le prix spécial du jury a été attribué aux films  »Des moutons et des hommes’ ‘de Karim Sayad et  » fais soin de toi » de Mohamed Lakhdar Tati.

En ce qui concerne la compétition des courts métrages, le  »Annab d’or  » a distingué  »That lovely life  » de Rami Aloui ; le  » Annab d’argent  » quant à lui est revenu au film  »Dhihniz »de Mohamed Ben Abdellah.

Par ailleurs, les  »Annab de l’amitié » du FAFM 2018 ont été réservés à plusieurs cinéastes algériens et étrangers, parmi lesquels Nadia Talbi, Hacene Benzerari, Riadh Behi, Barbet Schroeder, Charlie Van Damme et Najib Ayad.

Le festival a également rendu hommage à Mouloud Mammeri et aux cinéastes Tayeb Louhichi et Youcef Bouchouchi.