DIA | Zerouati opposée à l’importation des véhicules diesel, alors qu’elle roule en diesel !
45834
post-template-default,single,single-post,postid-45834,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Zerouati opposée à l’importation des véhicules diesel, alors qu’elle roule en diesel !

DIA-01 octobre 2019: La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima Zahra Zerouati a affiché son opposition à l’importation des véhicules de moins de trois ans de motorisation diesel. Elle a indiqué que l’Algérie ne doit pas devenir une décharge des véhicules étrangers à moteur diesel.

L’attitude de Zerouati est à saluer à plus d’un titre, d’autant qu’elle émane du ministre de l’Environnement. Elle a fait observer que tous les pays ont arrêté des agendas pour éliminer progressivement les véhicules à motorisation diesel à l’horizon 2040 dans la perspective de les remplacer par d’autres fonctionnant au GPL ou avec l’énergie électrique.

Or, il se trouve que la ministre elle-même roule en…diesel. Le véhicule de marque Audi, mis à sa disposition par le gouvernement, consomme du gas-oil. Elle aurait pu refuser ce véhicule et exiger un véhicule roulant au GPL en sa qualité de ministre de l’Environnement dans le but de donner l’exemple.

Aussi, l’attitude de Zerouati est à déplorer dans la mesure où elle a fait fi du principe de solidarité gouvernementale. En refusant que des véhicules de moins de trois ans soient importés, elle s’oppose à une décision d’un gouvernement dont elle fait partie. Une autre maladresse de Zerouati !

Amel Bouchaib