DIA | Belmadi et la polémique sur le stade de Blida : une erreur avant le match contre le Burkina à…Marrakech
64484
post-template-default,single,single-post,postid-64484,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Belmadi et la polémique sur le stade de Blida : une erreur avant le match contre le Burkina à…Marrakech

DIA-02 septembre 2021: Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, aura commis l’erreur de critiquer les gestionnaires des stades de football en Algérie, à une semaine du match Burkina Faso-Algérie, prévu à Marrakech pour le compte de la 2e journée des qualifications au Mondial-2022. 

Belmadi aura tendu la perche aux marocains, à l’affût de la moindre information négative pour dénigrer l’Algérie, notamment après la décision d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec le royaume alaouite.

A l’évidence, la presse marocaine et ses relais n’en demandaient pas plus et vont certainement sauter sur l’occasion pour amplifier le problème soulevé Belmadi concernant la dégradation de la pelouse du stade de Blida, mais aussi sur les interminables travaux au stade du 5-Juillet et le barbecue organisé au nouveau stade d’Oran.

Les journalistes marocains qui disposent de grands stades bien entretenus, assailliront certainement Belmadi de questions sur l’état des stades algériens, sachant que le sélectionneur des Verts doit animer une conférence de presse à Marrakech, à la veille du match Burkina Faso, le 7 septembre prochain.

Ainsi, Belmadi risque de se retrouver en train de critiquer l’Algérie en terre marocaine, ce qui serait maladroit de sa part. 

En somme, Belmadi n’aurait jamais du qualifier de “complot” la dégradation de la pelouse du stade de Blida où se jouera, demain jeudi, le match Algérie-Djibouti pour le compte de la 1ere journée des qualifications au Mondial-2022.

Les déclarations de Belmadi, somme toute compréhensibles, ont fait le tour du monde et on parle davantage de l’état des stades algériens que du match Algérie-Djibouti.

Seule la télévision publique ENTV a passé sous silence sur la polémique sur le stade de Blida. Dans la soirée la majorité des chaînes privées algériennes ont repassé en boucle les déclarations de Belmadi sans mesurer l’étendu de ses propos sur l’image du sport algérien à l’étranger. 

Les chaînes françaises spécialisé dans le sport comme RMC ou encore la chaîne de l’Equipe ont également rapporté les critiques de Belmadi, offrant une image négative du sport algérien.

Les responsables de la communication à la FAF auront aussi failli à leur mission, car ils auraient du conseiller Belmadi dont la déclaration était faite plutôt à chaud. Il s’agit d’une réaction épidermique de la part de Belamdi pour ainsi dire, alors que les spécialistes  de la com. à la FAF auraient du le conseiller de faire montre de retenu tout en saisissant les autorités compétentes pour sanctionner les responsables de la dégradation de la pelouse du stade de Blida.

Cela dit, c’est la mauvaise gestion du stade de Blida qui a provoqué le coup de gueule de Belmadi d’où la nécessité de les sanctionner car il y va de l’image du pays.

Nassim Fateh

10 Comments

  • LAKHDAR
    2 septembre 2021 8:14

    TOUTE PERSONNE QUI DIT LA VERITE SUR LA DELIQUESCENCE DU PAYS EST MALADROIT A DEFAUT D’ATTENTER A LA SECURITE ET UNITE NATIONAL ?????? DROLE DE PAYS ET DROLE D’EPOQUE. C’EST CES PRATIQUES ET APLAVENTRISME QUI ONT COULE LE PAYS.
    SI ON NOUS AVAIT PERMIS DE DIRE SES 4 VERITES A BOUTEF DES 2004, LE PAYS SERAIT AUJOURD’HUI PARMI LES GRANDS.

  • Massinissa
    2 septembre 2021 8:29

    en quoi c’est une erreur de la part de BELMADI ? où est le rapport avec le MAROC ? BELMADI A TRES BIEN FAIT DE DENONCER LA MEDIOCRITE .

  • Yahiaoui
    2 septembre 2021 10:41

    Celon vous on aurait dus s’enterrer la tete dans le sable?
    J’aprouve belmadi et sa rigueut

  • Nadri
    2 septembre 2021 12:06

    Ce n’est pas une image négative du sport algérien; c’est plutôt une vérité tangible. Pour résumer, le sport Algérien en général est très mal géré à tous les niveaux; une décadence que beaucoup de responsables veulent occulter par speechs pompeux auxquels ils ne croient pas.

    • Mourad
      3 septembre 2021 0:01

      Mr Nassim , écrire tout cet article sur d’éventuelles questions que des journalistes Marocains qui poseraient d’éventuelles questions sur l’état des pelouses de nos stades et vous continuez à imaginer les éventuelles réponses que Monsieur BELMADI devra faire . Alors l’état de nos pelouses est connu depuis maintenant des lustres. Je vous demande de dépenser votre énergie et votre ” savoir faire” à des critiques constructives qui pourront faire avancer notre sport d’une manière générale. Dans le cas contraire laisser les gens travailler notre entraîneur, tout le staf qui l’entoure ainsi que tout les joueurs n’ont plus rien à prouver pour personne , les résultats acquis jusqu’à présent parlent pour eux. Tout ce que nous demandons et de nous faire encore rêver pour la qualification à la coupe du monde 2022 et pourquoi une 3eme coupe d’Afrique. Merci de ne plus anticiper sur ce que peuvent dire les uns et les autres. ,

  • Baroudi
    2 septembre 2021 15:02

    Bravo ” monsieur le Journalissime” surtout pas de critique. Mentouj bladi. Tozz.

  • ركيب
    2 septembre 2021 15:40

    je soutiens les propos de l’entraineur national”il appeler les choses par leurs noms” pour ne pas dire autres choses.il ne faut pas cacher les verites.c’est pour cette raison qu’on est mal classe dans tout les domaines.il ne nous reste que le foot ball.ils veulent le saboter ce dernier.a bon entendeur.

  • Lakhdar
    2 septembre 2021 16:30

    UNE ERREUR ?????????????????????????????
    DIRE LA VERITE EST UNE ERREUR???????????????????????????????????????
    C’EST VRAI QUE C’EST UNE ERREUR QUE LE POUVOIR NE FAIT PAS ET NE TOLERE PAS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Mellah hocine
    2 septembre 2021 17:04

    Bravo Monsieur Belmadi , on ne doit jamais laisser les anomalies s’entasser . Un coup de pieds dans la foumiliere ne fera que du bien pour tous les amoureux de ce pays . Non, il y a trop de laisser aller dans tous les domaines.
    Moi je dirais plutôt que ce sont les marocains qui poussent les responsables du stade Tchaker au pourrissement .
    Belmadi devrait il fermer les yeux ? Non !!! , comme lui, ,chacun de nous doit dénoncer toutes les dérives qui gangrennent notre environnement.
    Pourquoi le Maroc et la Tunisie disposent ils de stades avec pelouse naturelle et bien entretenue ? C’est la question que tous ces responsables irresponsables doivent se poser.
    Nous sommes incapables d’entretenir deux pelouses des deux seuls stades qui nous nous restent , qu’en adviendra alors les futurs stades de Baraki , de Douera , de Tizi ouzou ( qui ne verra jamais le jour ) ,et celui d’Oran ?
    Belmadi est un véritable manager , il ne laisse rien au hasard , y compris au sein de l’équipe nationale.
    En fait , voulez vous qu’il se taise sur toutes ces anomalies, sauf si les journalistes marocains vous font peur ?

  • Mediouni
    2 septembre 2021 18:43

    Hada sidak, il n’a pas fait l’école algerienne, on lui a appris à être sincère, correcte, juste, honnête. Surtout pas hypocrite.

Répondre à Mourad Annuler

0Shares