DIA | Farid Mahiout, nouveau commissaire du Festival de film Amazigh
1083
post-template-default,single,single-post,postid-1083,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
Festival de film Amazigh

Farid Mahiout, nouveau commissaire du Festival de film Amazigh

ancien journaliste et connaisseur du cinéma algérien

Farid Mahiout, un ancien journaliste et connaisseur du cinéma algérien à la tête du Festival amazighe de Tizi-Ouzou

C’est officiel, le nouveau commissaire du Festival du film amazighe a été nommé ce jeudi. Il s’agit du jeune Farid Mahiout, 43 ans, qui était jusque là, le directeur de la maison de Culture Kateb Yacine.  Né en 1972 à Aïn El Hammam (Tizi-Ouzou), Farid Mahiout est très connu dans le monde des médias et de la Culture. Jeune auteur, poète et journaliste algérien, il est titulaire d’une licence en sciences de l’information et de la communication, obtenue à l’université d’Alger. Il a exercé la fonction de journaliste correspondant dans plusieurs journaux francophones et a à son actif plusieurs travaux de création littéraire et cinématographique, dont le recueil de poèmes: “Tassa ou la mort”, rédigé en 2009, qui évoque la situation sociale et identitaire en Kabylie. Avec sa nomination, c’est le troisième commissaire, installé à la tête du Festival amazighe, devenu constitutionnel depuis quelques années. Contrairement à Farid Mahiout, ces prédécesseurs avaient tous un solide parcours et avaient été appuyés par d’importantes institutions: Si Hachemi Assad, (Premier Commissaire du festival) avait été nommé par le HCA (Haut Commissariat à l’Amazighité) et El Hadi Ould Ali, alors puissant directeur de la Culture de la wilaya de Tizi-Ouzou, avait installé par la ministre de la Culture de l’époque Khalida Toumi. Ce dernier est devenu ministre depuis, passant le relais à la jeune génération des hommes de culture dans la ville des genets. La nomination tardive de Farid Mahiout, à la tête du FCFA intervient la veille de l’ouverture de la 14e  édition du Festival Culturel du film amazighe, qui s’ouvrira samedi à partir de 17h à la maison de la Culture Kateb Yacine.

Amel Bouchaib

 

Envoyer un commentaire

0Shares