DIA | Qui est Malik Rebrab, le nouveau patron de Cevital ?
67624
post-template-default,single,single-post,postid-67624,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Qui est Malik Rebrab, le nouveau patron de Cevital ?

DIA-23 juin 2022: Qui est le nouveau patron de Cevital Malik Rebrab ? Considéré comme le cadet des enfants de Rebrab, il est formé en France comme ses frères et sœur, où il étudie la finance à la London University. Diplômé, il a démarré sa carrière chez Xerox au Maroc, avant de rejoindre Loys & M comme trader, pour finalement intégrer le groupe familial en 1999. Quelques mois plus tard, il était nommé directeur général adjoint chargé du suivi de l’activité commerciale et de la production et même directeur général, en 2004, avant de se consacrer aux activités industrielles.

En 2019, durant la mise sous mandat de dépôt de Issad Rebrab, c’est son fils, Malik Rebrab, qui a été propulsé à la tête de Cevital, premier groupe algérien de l’industrie agroalimentaire. En effet, Malik Rebrab, âgé de 47 ans, s’est vu confier précipitamment les clés du conglomérat à la suite de l’arrestation de son père.

Malik a géré dans l’urgence les nombreuses activités de Cevital, dont l’essentiel des bénéfices provient traditionnellement du raffinage du sucre et de l’huile. Toujours en concertation avec ses frères et sœur – Omar, Salim, Yassine et Linda –, qui possèdent chacun 12,5 % de parts du groupe. La situation de son père inquiète. Diabétique, ce dernier doit recevoir trois injections quotidiennes d’insuline.

Parmi les premières décisions de la famille lors d’emprisonnement de leur père, c’est la séparation avec l’avocat Miloud Brahimi, jugé trop médiatique, au profit d’un collectif d’avocats, mené par Khaled Bergheul.

Malik Rebrab a signé plus tard également l’arrêt du quotidien Liberté, jugé trop encombrant politiquement pour les affaires du groupe.

La reprise en main du groupe Cevital s’annonce comme une révolution dans la famille Rebrab, mais Malik sauvegardera-t-il la position du groupe dans les affaires économiques du pays? les prochains jours nous le dirons.

Amir Hani 

2 Comments

  • Mellah hocine
    23 juin 2022 15:13

    Malik Rebrab c’est le fils de son père en plus , car il est universitaire et connaît parfaitement les rouages des affaires .
    CE VITAL sera encore plus fort avec ce jeune loup. . La question qui se pose , est ce que les quatre frères et soeur auront toujours leur quota part dans cette nouvelle situation ?

  • Samy
    24 juin 2022 11:48

    Bonne chance à Malik Rebrab pour poursuivre l’oeuvre de son père Issaâd à la tête de la prestigieuse CEVITAL qui fait tant de jaloux surtout parmi les parvenus incultes et sans moralité. Suivez mon regard….

Répondre à Samy Annuler

0Shares