Le 5e mandat en marche : le FLN, le RND et TAJ balisent le chemin pour le candidat Bouteflika - DIA
33161
single,single-post,postid-33161,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-BOUTEFLIKA

Le 5e mandat en marche : le FLN, le RND et TAJ balisent le chemin pour le candidat Bouteflika

DIA-23 juin 2018: L’agenda du 5e mandat présidentiel pour le président Abdelaziz Bouteflika semble être réglé comme du papier à musique. A moins d’une année de l’échéance, les partis de l’Alliance présidentielle annoncent la couleur. Le premier parti à avoir sollicité le Président Bouteflika à briguer un 5e mandat consécutif est bien évidemment le Front de libération national.
Son secrétaire général, Djamel Ould Abbes s’est appuyé sur une motion signée par 700 000 militants du FLN qui ont demandé au Moudjahid Bouteflika de se présenter à sa propre succession en avril 2019. Pour le FLN, il s’agit pour le chef de l’Etat de «poursuivre son œuvre, entamée en 1999».
Le Rassemblement national démocratique (RND) que dirige le Premier ministre Ahmed Ouyahia, a mis à profit la réunion de la session ordinaire de son Conseil national pour demander officiellement au président Bouteflika de briguer un 5e mandat. Pour le RND son appel au Président Bouteflika, «est un choix qui servira les intérêts de la Nation et de l’Etat». 
C’est aussi une occasion pour Ouyahia de rectifier le tir, puisqu’il lui a été reproché d’avoir déclaré auparavant qu’il sera candidat au cas où le Président Bouteflika ne se présenterait pas. L’autre parti de l’Alliance présidentielle, Tajamou Amal al Jazair (TAJ) de Amar Ghoul, a apporté son soutien pour un 5e mandat «pour la consolidation de la sécurité et de la stabilité et relever les défis auxquels fait face l’Algérie».
Il faut s’attendre à ce que d’autres partis politiques lancent des appels similaires au président Bouteflika , notamment le MPA de Amara Benyounes qui a toujours soutenu le Président Bouteflika. 
Nassim Fateh