Les appels au Président Bouteflika à briguer un 5e mandat se multiplient - DIA
37081
single,single-post,postid-37081,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-djamel-ould-abbas

Les appels au Président Bouteflika à briguer un 5e mandat se multiplient

DIA-28 octobre 2018: Après la crise de l’Assemblée populaire nationale (APN), les appels au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à se présenter pour un 5ème mandat reprennent avec insistance. Comme à l’accoutumée, c’est le Rassemblement national démocratique (RND) qui ouvre le bal.
Ce samedi, le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, a affirmé que Abdelaziz Bouteflika est l’unique candidat du FLN. Il s’agit d’un message envers ceux qui veulent présenter un candidat au nom du parti FLN, faisant allusion à l’ex-président de l’APN, Said Bouhadja et ceux qui le soutiennent au nom du FLN.
La veille, le RND que dirige Ahmed Ouyahia a appelé, par la voix de son porte-parole, Seddik Chihab, le Président Bouteflika à poursuivre le processus de construction et d’édification afin de sauvegarder les acquis nationaux. Il a considéré la présence du Président Bouteflika à la tête du pays comme « source d’assurance », rappelant le rôle du chef de l’Etat dans le recouvrement de la paix et de la stabilité notamment à travers la politique de la réconciliation nationale.
En même temps, les anciens élus de la wilaya d’Alger ont appelé le président de la République à « briguer un nouveau mandat pour poursuivre le processus de reformes et de développement ».
C’est dans le cadre des préparatifs pour la constitution d’une Association nationale des anciens élus, que les anciens élus de la wilaya d’Alger ont affiché « leur entière mobilisation à contribuer à la consolidation du Front populaire auquel a appelé le président de la République pour appuyer les grandes réformes initiées par le Président dans le cadre de la paix et de la réconciliation nationales », affirmant que ces réformes « ont évité au pays de sombrer dans l’enfer de l’insécurité et de l’instabilité et lui ont permis d’instaurer le développement global  afin d’améliorer les conditions de vie des citoyens ».
Il faut donc s’attendre à ce que d’autres partis politiques et associations appellent le Président Bouteflika à briguer un 5e  mandat  dans le sillage du front populaire auquel a appelé le Président Bouteflika. 
Amir Hani