BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Après son passage sur Ennahar TV, les médias du MAK attaquent Idir

DIA-27 octobre 2017: Le retour d’Idir en Algérie et surtout son passage sur la chaîne Ennahar Tv a créé un véritable séisme dans le Mak, peut-on constater dans les médias proches de ce mouvement comme Tamurt et surtout observalgerie et K direct, qui ont publié des lettres ouvertes pour Idir, critiquant son passage sur la chaîne d’Anis Rahmani.

Le site Observalgérie a publié une lettre ouverte très virulente intitulé  « Ô, Monsieur Hamid Cheriet, je plains Idir ! »  où il reproche a ce dernier de n’avoir pas respecté la mémoire de Maatoub et de Ait Ahmed. Même réaction du site K direct, en décryptant les trois dernières interviews qu’Idir a accordé, tour à tour, à « El Watan » du 02 mai 2017, à « Le Soir d’Algérie » du 24 oct.2017 et, une fois de plus, à « El Watan » du 25 oct.2017. Le site pro-MAK reproche à Idir ses critiques pour les déviations du mouvement de Ferhat Mehenni. 

Ce n’est pas la première fois que les médias pro-MAK s’attaquent à une légende de la chanson algérienne et qui plus est, maître de la chanson kabyle . La première fois c’était quand Idir avait assisté l’année dernière à la cérémonie de l’ONDA où il a été salué par le Premier Ministre Abdelmalek Sellal. A l’époque, les médias proches de la vision de Ferhat Mehenni ont sévèrement critiqué le salut d’Idir au Premier ministre de l’époque. Mais cette fois, c’est son passage sur la télévision la plus regardée en Algérie, Ennahar Tv qui a provoqué la colère des médias pro-makistes. La télévision de Anis Rahmani a toujours dénoncé la vision autonomiste du mouvement de Ferhat Mehenni.  

Cette attitude dénote un malaise au sein des activistes du MAK après la perte de l’un des défenseurs de leur combat politique. Idir qui a soutenu la promotion de la culture amazighe, a toujours  défendu l’officialisation de la langue amazighe. Mais depuis la fin du blocus sur la langue berbère, le combat du MAK est perdu et de nombreux artistes défenseurs de la culture amazighe, comme Idir  se sont désengagé de ce mouvement anti-national.

Salim Bey      

DIA-Idir Sellal     

DIA-IDIR ANIS RAHMANI

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-PERE DE LA VICTIME

Un enfant qui s’adonnait au jeu La Baleine bleue s’est suicidé à Sétif

DIA-16 novembre 2017: Un enfant de 11 ans qui s’adonnait au jeu de La Baleine ...