Bensalah limoge la présidente de la Cour de Tipaza Boukharsa Fatiha - DIA
43132
single,single-post,postid-43132,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-justice palais

Bensalah limoge la présidente de la Cour de Tipaza Boukharsa Fatiha

DIA-11 juin 2019: Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a procédé ce lundi à plusieurs nominations et mis fin à des fonctions dans le secteur de la Justice, avec notamment le limogeage attendu de la présidente de la Cour de Tipaza Boukharsa Fatiha, indique un communiqué de la Présidence de la République.

Les changements opérés par le chef de l’Etat interviennent dans le sillage des procès menés contre de hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. En ce sens, le limogeage de la présidente de la Cour de Tipaza est un signal fort à la lutte contre la corruption et le jugement des responsables impliqués.

La présidente de la Cour de Tipaza a été citée dans plusieurs affaires et serait très proche de l’ancien ministre de la Justice garde des Sceaux Tayeb Louh. 

Voici le texte intégral du communique de la présidence de la République :

« Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah a procédé lundi 10 juin 2019 à la nomination de MM:

– Abderrachid Tabi, Premier président de la Cour suprême.

– Abderrahim Madjid, Procureur général près la Cour suprême.

– Bitam Abdelmadjid, Directeur général des ressources humaines au ministère de la Justice.

– Hamdane Abdelkader, Inspecteur général au Ministère de la Justice,

– Djaarir Abdelhafid, Directeur général des affaires judiciaires et juridiques au Ministère de la Justice.

– Gasmi Djamel, Président de la Cour d’Alger.

Le chef de l’Etat a mis fin, par ailleurs, aux fonctions de :

– Mme Boukharsa Fatiha en tant que Présidente de la Cour de Tipaza.

– M. Melak Abdellah en tant qu’avocat général près la Cour suprême.

Amir Hani