Le braqueur franco-algérien du diamantaire de Genève arrêté ....à Maghnia - DIA
28764
single,single-post,postid-28764,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Nabil Aissa

Le braqueur franco-algérien du diamantaire de Genève arrêté ….à Maghnia

DIA-21 février 2018: L’homme qui avait participé au braquage d’un diamantaire en Suisse qui lui avait rapporté plusieurs millions d’euros a été arrêté en Algérie et plus précisément à Maghnia à l’extrême ouest du pays.  Ce dernier s’est notamment fait remarqué en achetant plusieurs commerces à Maghnia, des appartements et des terrains. 

C’est notamment grâce à un appel à témoin diffusé sur YouTube, que les autorités françaises ont pu remonter la trace et interpeller un malfaiteur fiché S auteur de plusieurs méfaits inquiétants, dont un braquage à hauteur de 15 millions d’euros dans une bijouterie en Suisse. Le malfrat s’était depuis installé tranquillement en Algérie.

Tout commence en mars 2017 lorsqu’un certain Nabil A., franco-algérien de 30 ans, est soupçonné d’être impliqué dans un braquage de grande envergure. Accompagné de 2 autres hommes, il se serait introduit chez un diamantaire à Genève avant de séquestrer ce dernier et, sous la menace d’une arme, lui soutirer une importante quantité de diamants.

Les braqueurs ne s’arrêteront pas là puisqu’ils décideront d’enfermer la victime dans le coffre d’une voiture avant de l’abandonner. Heureusement, le diamantaire parvient à se libérer et à donner l’alerte. Les policiers suisses sont chargés de l’enquête et découvrent deux indices capitaux : les braqueurs parlaient français et se sont enfuis à bord d’un véhicule immatriculé en France.

Les autorités suisses se rapprochent alors de la police belge, spécialisée dans la diffusion d’appel à témoin sur la plateforme YouTube. La vidéo est très vite partagée de nombreuses fois et l’identité d’un des braqueurs est découverte.

L’un des hommes est donc Nabil A., originaire de Rueil-Malmaison et connu des services de renseignements français pour une possible radicalisation et plusieurs délits. Il est également soupçonné de plusieurs affaires criminelles non élucidées. Suite au braquage, il est allé se réfugier en Algérie où il menait un train de vie confortable grâce au vol des diamants.

Mais Nabil A. continuait, sous une fausse identité, à diffuser des messages de propagande en faveur de Daech. Des propos qui attirent rapidement l’attention des services de renseignements et qui permettront de remonter sa trace. L’homme a été écroué et sera jugé en Algérie pour le braquage suisse, car le pays ne pratique pas l’extradition de ses citoyens.

Amir Hani