Choléra : Le wali de Blida limogé et le ministre de la santé menacé par le remaniement (Vidéo) - DIA
35257
single,single-post,postid-35257,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-wALI BLIDA

Choléra : Le wali de Blida limogé et le ministre de la santé menacé par le remaniement (Vidéo)

DIA-03 septembre 2018: La première victime du choléra parmi les responsables du pays est tombée. Il s’agit du wali de la wilaya de Blida, Layadi Mostefa, qui a été limogé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika ce lundi, indique la présidence de la République.                  
 
« Conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution, Son Excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a mis fin, aujourd’hui, aux fonctions de Monsieur Layadi Mostefa, en sa qualité de wali de la wilaya de Blida », précise la même source. 
Le wali avait fait le buzz quand il a refusé de s’approcher d’une femme atteinte du choléra lors de la visite à l’hôpital de Boufarik 
Il faut donc s’attendre à d’autres sanctions dans le scandale du choléra, notamment du côté du secteur de la santé. L’actuel ministre de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui, ne devrait pas être reconduit lors du prochain remaniement gouvernemental, alors que des cadres du secteur, notamment ceux qui sont en charge de la prévention devraient être aussi limogés.
Le scandale du choléra qui n’a pas encore révélé tous ses secrets, promet des révélations concernant cette maladie moyenâgeuse qui a terni l’image de l’Algérie, pays qui a été pourtant félicité par l’ONU pour avoir atteint les objectifs du développement durable !
Amir Hani