DIA | Confidentiel: Le fondateur d’El Watan Tv crée le forum des algériens en Grande Bretagne
52343
post-template-default,single,single-post,postid-52343,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Confidentiel: Le fondateur d’El Watan Tv crée le forum des algériens en Grande Bretagne

DIA- 26 juin 2020: Non content de la fermeture de sa télévision en Algérie Abdessamed el-Haouari le fondateur de la chaîne de télévision pro-islamiste El Watan TV, est en train de s’activer depuis Londres pour relancer le mouvement islamiste international. D’après le site  africaintelligence.fr, ce dernier aurait créé un think-tank à Londres le 12 juin baptisé Forum of Algerians in Britain. Ce meeting a réuni plusieurs acteurs du tissu associatif musulman britannique. Le forum compte la participation d’Abdelhadi Feltane, ex-responsable de l’administration et de la logistique d’Islamic Relief. Cette ONG abondée par des fonds saoudiens est conseillée par le fils du cheikh tunisien Rached Ghannouchi, Moadh Kheriji. Sont également installés au bureau de la direction du forum, les Algériens installés à Londres Lakhdar Kolli et Soufiane Derradji, le directeur de 2012 à 2013 de l’association religieuse Feltham Hira Association aidant les personnes de confession musulmane.

La création de cette organisation devrait selon la même source servir de nouveau porte-voix à Abdessamed el-Haouari. Pour rappel sa chaîne de télévision privée, émettant depuis Chypre, avait vu ses studios à Alger fermés en 2015, officiellement pour diffusion sans agrément. Cette fermeture faisait suite à la diffusion de propos jugés « subversifs » et « portant atteinte aux symboles de l’Etat » tenus par Madani Mezrag, l’ex chef de l’Armée islamique du Salut (AIS), bras armé du Front islamique du salut (FIS) dissout au début des années 1990. Le directeur de la chaîne, à l’époque Djaffar Chelli, proche du mouvement Tadj avait également passé plusieurs mois en prison en 2016. Malgré les tentatives de Djaffar Chelli et d’Abdessamed el-Haouari de relancer depuis l’étranger El Watan TV, le projet était resté sans suite et la société éditrice, établie à Londres, a été dissoute en octobre 2018.