DIA | Confidentiel: Les supermarchés UNO en difficultés depuis l’arrestation de Rebrab
43934
post-template-default,single,single-post,postid-43934,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Confidentiel: Les supermarchés UNO en difficultés depuis l’arrestation de Rebrab

DIA-14 juillet 2019: Selon le site Maghreb confidentiel, l’approvisionnement des cinq hypermarchés Uno du leader de la grande distribution Numidis, propriété de l’homme d’affaires Issad Rebrab et des seize relais routiers de la filiale du géant Cevital sont en difficultés et risque la pénurie. La situation s’est compliqué depuis l’arrestation le 22 avril de son patron.

Toujours selon le site français spécialisé dans l’économie les fournisseurs de Numidis, inquiétés par l’incarcération d’Issad Rebrab, refusent désormais de fonctionner à crédit et demandent au groupe de payer en espèce ou en chèque au moment de la livraison. Or Numidis, qui est dirigé par Lynda Rebrab, fille d’Issad Rebrab, accumule les difficultés financières, affichant 2 milliards de dinars de pertes en 2018. En 2017, il avait également perdu le marché de gestion des supérettes des stations-service de l’autoroute est-ouest.

Avant la révolution, Issad Rebrab prévoyait pourtant de se renforcer dans le secteur de la distribution. Il avait créé la société Numidia distribution en s’associant avec le patron de la société agroalimentaire Romana, Hamid Zemouri, conclu enfin le site Maghreb Confidentiel.