Confidentiel: L'ex-compagnon de Madonna et tombeur de Le Pen discrètement à Alger - DIA
27250
single,single-post,postid-27250,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-ZAIBAT madonna

Confidentiel: L’ex-compagnon de Madonna et tombeur de Le Pen discrètement à Alger

DIA-14 janvier 2018: Sa venue est passée presque inaperçue. Brahim Zaibat le danseur franco-algérien et surtout ex compagnon de Madonna a participé au spectacle de Nawel Madani à Alger. Aucun média n’a été invité à lui parler.  Et pourtant en France et même ailleurs Brahim Zaibat est plus connu que Nawel Madani dont il a été appelé à faire le show. Danseur de renommée internationale, Brahim a été mis sous les projecteurs quand il était en couple avec Madonna. Ils se sont rencontrés lorsque Madonna lui a proposé de danser pour la promotion de sa ligne de vêtements Material Girl présentée chez Macy’s à New York en septembre 2010. Le couple a rompu en décembre 2013. 

DIA-Le Pen endormi

Le deuxième point de sa célébrité en France, c’est son célèbre Selfie de Jean Marie Le Pen. En effet, le 12 décembre 2015, à la veille du second tour des élections régionales où le Front National était arrivé en tête au premier tour, il publie un Selfie pris deux ans plus tôt avec Jean-Marie Le Pen, sans son consentement, alors endormi dans un avion sur un vol entre Nice et Paris. Le tweet porte la légende « Mettez-les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle !!! ». Il sera condamné en février 2016 à un euro de provision. Le 10 juillet 2017, la cour d’appel confirme la condamnation et porte à 3.000 euros les dommages et intérêts provisionnels que Brahim Zaibat devra verser à Jean-Marie Le Pen, pour atteinte à la vie privée et au droit à l’image. Autant dire que le mec est une pointure politique et une star avant l’heure du showbiz, que la presse et les plateaux de télévision ont évité. Sa venue en Algérie s’est faite surtout grâce à son agent Farid Benlagha, qui lui a trouvé un bon créneau un workshop de danse à 800 DA les trois cours. Autant dire que sa venue s’est passée en toute tranquillité. 

DIA-ZAIBAT COUR