BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Confidentiel: Macron évite Haddad et Rebrab lors de sa visite à Alger

DIA-07 décembre 2017: Contrairement à ce qu’avaient  prédit les observateurs, le président français Emmanuel Macron n’a pas rencontré les deux hommes d’affaires les plus influents du pays: Ali Haddad et surtout Issad Rebrab. Lors de sa dernière visite en 2016, Macron avait rencontré officiellement Haddad en tant que patron du FCE et avait déjeuné avec Rebrab au restaurant le Tentra. Cette fois l’Ambassadeur Driencourt a changé la liste des hommes d’affaires algériens et a préféré de nouvelles figures du patronat. Le président français a rencontré le patron d’Alliance assurances Hassan Khelifati, le « roi de la chips » Samir Aït Aoudia (Snax) et Lyes Boudiaf qui dirige la société (Isly), avec lequel il a eu un tête-à-tête. Boudiaf s’est associé, via sa société avec le laboratoire pharmaceutique français Ipsen. Il va bientôt construire son usine spécialisée dans l’oncologie avec un investissement de 25 millions d’euros. Un  partenariat algéro-français monté avec l’aide de l’avocat Samir Sayah (CMS Bureau Francis Lefebvre).

Dans le même registre, le président français qui a déjeuné à la résidence de l’Ambassade de France à El Biar, a rencontré des personnalités algériennes du monde de la Culture, triées sur le volet par l’Ambassade de France: Kamel Daoud, Boualem Sansal, Maïssa Bey, mais aussi le caricaturiste Dilem. L’objectif de ce plan de table, minutieusement établi, était d’installer des intellectuels qui sont ni des courtisans du régime ni des opposants de principe, des profils qui font le consensus aussi bien à Alger qu’à Paris.    

 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Bouteflika Gaid

Confidentiel: Les Bouteflika très proches de Gaid Salah à l’enterrement de Attailia

DIA-10 décembre 2017: Le général à la retraite, Mohamed Attailia, décédé samedi à l’hôpital militaire ...