CONFIDENTIEL: Ould Abbes et le FLN se réfugient au CIC où l'accès est interdit aux citoyens - DIA
41857
single,single-post,postid-41857,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-djamel-ould-abbas

CONFIDENTIEL: Ould Abbes et le FLN se réfugient au CIC où l’accès est interdit aux citoyens

DIA-20 avril 2019: Le Front de libération nationale FLN qui tiendra la réunion de son Comité central ce mardi, a choisi un lieu hautement sécurisé à savoir l’inaccessible Centre international des conférences. Non seulement le FLN est décrié et risque de voir sa réunion perturbée par des citoyens, mais cette réunion sera présidée par son secrétaire général sortant le tristement célèbre  Djamel Ould Abbes.
D’habitude, le FLN tient ses réunions au niveau de son siège ou dans un hôtel d’Alger, deux endroits accessibles pour les citoyens. Afin de fuir le «tribunal populaire», Ould Abbes et le FLN se réfugient au CIC où l’accès est filtré. Pour la précision, les noms des personnes (participants et journalistes) devant prendre part aux activités qui se déroulent au CIC, doivent être transmis au préalable à la direction de ce centre. Cela explique l’organisation du CC du FLN au CIC.  Même au temps de Saadani et Belkhadem, quand les militants du FLN se bagarraient, les réunions du Comité central étaient organisées aux hôtels Aurasssi ou Ryad.