DIA | Les députés de l’opposition boycottent l’APN mais ne ratent pas les déplacements à l’étranger
40732
post-template-default,single,single-post,postid-40732,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les députés de l’opposition boycottent l’APN mais ne ratent pas les déplacements à l’étranger

DIA-10 mars 2019: Les députés des partis de l’opposition ont décidé de boycotter les travaux de l’Assemblée populaire nationale (APN) qui reprendront ce lundi en séance plénière, mais ils ne ratent jamais les déplacements à l’étranger.
Les députés de l’opposition s’accrochent ainsi à la vague suite aux marches populaires et à la contestation de la rue et ont décidé de ne pas assister aux travaux de la séance de ce lundi consacrée au vote du projet de loi modifiant et complétant la loi 88-08 relative aux activités de médecine vétérinaire et à la protection de la santé animale ainsi que le projet de loi relatif aux activités nucléaires.
En revanche, une délégation conjointe du Conseil de la nation et de l’APN prendra part, à partir de lundi à Rabat (Maroc), aux travaux des réunions de la 14ème session de l’Union des assemblées des pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI). Ces réunions qui s’étaleront jusqu’au 14 mars.
Et ce n’est pas fini puisque des députés  l’APN prendront part, du 11 au 15 mars à Abidjan (Côte d’ivoire), aux travaux de la 9ème conférence de l’Association africaine d’évaluation (AfrEA).
Les députés devraient boycotter les séances plénières de l’APN et les déplacements à l’étranger. C’est le cas du FFS dont les députés ont refusé de démissionner, malgré la décision prise par le parti de retirer ses députés de l’APN. 
Mohamed Nassim