Des familles et des femmes parmi les supporters de la JSK à Tizi Ouzou - DIA
36469
single,single-post,postid-36469,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
femmes jsk

Des familles et des femmes parmi les supporters de la JSK à Tizi Ouzou

DIA-10 octobre 2018: Incroyable mais vrai ! Des femmes, jeunes et moins jeunes ainsi que des familles assistent aux matches de championnat de football en Algérie ! Cela se passe au stade du 1er Novembre 1954 de Tizi Ouzou ! Des jeunes filles, des dames et même des vieilles prennent place dans les tribunes et suivent le plus normalement du monde les matches de leur équipe favorite, la JS Kabylie.
Un fait qui sort de l’ordinaire en Algérie dans la mesure où les stades de football sont non seulement misogynes, mais acquis à des énergumènes qui empêchent les familles et la gent féminine d’y accéder. Les dirigeants de la JSK ont tenu à casser ce tabou afin de permettre à des familles, des jeunes filles et femmes d’accéder au stade et suivre les matches de la JSK.
FEMMES JSK S
Il faut relever à ce propos le travail effectué par les dirigeants de la JSK en matière de sensibilisation et d’éducation des supporters, lesquels sont invités à avoir un comportement exemplaire dans les gradins surtout en présence des familles. Ces dernières sont encouragées à se déplacer grâce au comportement respectueux des supporters. Une initiative que l’on souhaiterait se généraliser aux stades d’Algérie, devenu malheureusement des lieux où l’ion ne peut pas déplacer en familles à cause des voyous dont les propos et les slogans sont polluants et nauséabonds.
Nassim Fateh