Faute de communication, le flou demeure sur la démission ou le coup de force contre Ould Abbes - DIA
37720
single,single-post,postid-37720,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-equipe FLN

Faute de communication, le flou demeure sur la démission ou le coup de force contre Ould Abbes

DIA-17 novembre 2018: En l’absence d’un communiqué officiel ou d’une déclaration du porte-parole du parti du Front de libération nationale, la situation demeure floue au sein de l’ancien parti unique. Dans un «communiqué» du parti, rendu public ce samedi, il est mentionné que le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbes est en «congé de maladie». Ce communiqué qui ne comporte que le cachet rond du parti est sans aucune signature. Il a démenti tout ce qui a été rapporté par certains médias et sites électroniques, précisant que Ould Abbes «n’a fait aucune déclaration». Autrement dit, les propos d’Ould Abbes rapportés par la presse sont une simple vue d’esprit de cette même presse. Le communiqué dément aussi l’information faisant état de la démission de Ould Abbes, laissant entendre que le SG du FLN est toujours en poste.
Pour rappel, DIA avait rapporté l’information selon laquelle Ould Abbes a été dégommé, ce que confirme ce communiqué non authentifié. Toutefois, cette cacophonie prouve qu’il y a une crise profonde au FLN où une purge semble être entamée, à commencer par la fin de mission pour Ould Abbes qui avait prétendu qu’il vivra 100 ans ou plus… 
Amir Hani