Le FFS organise son Conseil National en dehors de son siège et convoque un congrès le 20 avril - DIA
29508
single,single-post,postid-29508,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-FFS

Le FFS organise son Conseil National en dehors de son siège et convoque un congrès le 20 avril

DIA-09 mars 2018: C’est assez important pour le signaler, le Front des forces socialistes (FFS) a tenu pour la premier fois son Conseil National en dehors de son traditionnel siège situé à Souidani Boudjamaa. 

Le FFS a décidé de tenir son Conseil National à l’hôtel Riyad de Sidi Fredj en session extraordinaire, suite à des incidents qui se sont déroulé avec des militants mécontents au siège du parti.  Depuis la démission d’Ali Laskri du directoire le 11 février dernier, rien ne va plus au FFS. 

Le Conseil National du FFS a pris acte de la démission de de ce dernier de l’Instance Présidentielle du Parti et précise que les statuts adoptés par le 5ème Congrès du Parti et notamment son article 48, l’Instance Présidentielle réduite à 2 membres, requiert l’organisation d’un Congrès National Extraordinaire pour élire une nouvelle Instance Présidentielle, avec une liste consensuelle de 5 membres comprenant les membres de l’Instance Présidentielle actuelle.

A l’issue de son Conseil National, le FFS a annoncé la convocation d’un Congrès National Extraordinaire le 20 avril 2018, date symbolique du printemps berbère, pour réorganiser son parti et installer une nouvelle direction.  

D’ailleurs dans sa résolution, le FFS s’est réjoui de la consécration de Yennayer comme fête nationale, et rend hommage au combat de générations de militants qui ont permis cette avancée dans le combat pour consacrer le Tamazight langue nationale et officielle, intimement lié à la lutte pour l’instauration de la démocratie. Il salue l’initiative de réunir les Anciens de 63 à cette occasion et appuie le projet de création d’un fonds social de solidarité en leur faveur.

Le Conseil National a exprimé aussi sa satisfaction pour le dénouement heureux du procès préfabriqué par le régime contre nos militants à Ghardaia et salue à cette occasion tous ceux qui ont contribué à leur libération.

Dans son évaluation des dernières élections locales, le FFS a estimé qu’il a réussi un score plus qu’honorable en consolidant sa suprématie dans la région Centre du pays, notamment à Bejaia et à Tizi Ouzou et surtout une percée spectaculaire à Alger. 

Amir Hani