Fin de mission pour la directrice du CADC, Chahinez Mohammedi - DIA
36336
single,single-post,postid-36336,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-MOHAMEDI chahinez

Fin de mission pour la directrice du CADC, Chahinez Mohammedi

DIA- 05 octobre 2018: Le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi a mis fin aux fonctions de Melle Chahinez Mohammedi la Directrice du Centre Algérien du Développement du Cinéma (CADC) pour mauvaise gestion a indiqué une source du ministère. La jeune femme, qui n’avait que 28 ans, lors de son installation au CADC , a été recrutée à ce poste sans grande expérience de gestion et n’a pas saisi, ainsi, la chance que le ministère de la Culture, lui a accordée. Diplômée en traduction, elle est arrivée à l’AARC en 2011, où elle a été recrutée en tant qu’interprète et accompagnatrice des invités anglophones lors des 1ères Journées du cinéma méditerranéen, avant d’occuper ensuite le poste de chef de service de production. 

Son arrivée à la tête du CADC avait créé beaucoup de polémiques et suscité autant d’interrogations dans la presse et dans le milieu du cinéma.   

Plusieurs plaintes venant de professionnels, de producteurs et même de journalistes ont précipité sa sortie de cette institution qui avait comme mission de redonner vie au cinéma algérien.  Un rapport accablant sur sa gestion catastrophique de la présence algérienne au Festival de Cannes et sur le mauvais suivi des importantes productions a été établi par les services du ministère, accélérant son départ. 

Chahinez Mohammedi, qui est apparue ce mercredi sur les chaînes Echourouk News et sur Ennahar Tv venait tout juste d’être confirmée par décret, mais visiblement une enquête a été diligentée il y a plusieurs mois, ce qui a précipité sa chute.  

Salim Bey