DIA | Gaïd Salah n’a jamais « visité » la France
47726
post-template-default,single,single-post,postid-47726,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Gaïd Salah n’a jamais « visité » la France

DIA-24 décembre 2019: Le défunt Général de corps d’Armée Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, n’a jamais visité la France, selon des témoignages. La seule et unique fois où il avait mis les pieds dans ce pays, ce fut quand il s’était rendu à l’hôpital militaire parisien de Val-de-Grâce où était hospitalisé l’ex-président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le défunt Gaïd Salah ne s’est jamais soigné en France et se soignait en Algérie. En ce sens, il est mort dans son domicile et avait reçu des soins en Algérie en juillet dernier quand il a été pris d’un malaise lors d’une  visite de travail effectuée à Oran. Il avait également effectué une formation à l’ex-Union soviétique, refusant de bénéficier d’une formation en France. Ancien moudjahid, il avait rejoint les rangs de l’ALN à l’âge de 15 ans.

Amir Hani