La grande surprise du Remaniement: Lamamra limogé trois semaines après sa désignation - DIA
41385
single,single-post,postid-41385,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Lamamra

La grande surprise du Remaniement: Lamamra limogé trois semaines après sa désignation

DIA-01 avril 2019: Il le disait intouchable, son limogeage a surpris tous les analystes et les observateurs. Ramtane Lamamra qui été désigné au poste de vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères le 11 mars dernier, n’a pas été reconduit ou confirmé dans le nouveau gouvernement conduit par Noureddine Bedoui, désigné le 11 mars dernier. Pis encore, il a été limogé alors qu’il était en mission à Tunis où il a pris part au 30e sommet de la Ligue des Etats arabe avec le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah. 
Ennemi déclaré du Maroc, la nouvelle du limogeage de Lamamra a fait les affaires des médias marocains. 
Pour rappel, Lamamra a été le premier ministre du gouvernement Bedoui à effectuer des passations de consignes avec son prédécesseur, Abdelkader Messahel. Lamamra s’était mis au travail immédiatement en accordant sa première interview à la radio française RMC, avant de se racheter pour accorder une interview radiotélévisée à la chaîne 3 de la Radio nationale.
Par la suite, Lamamra a effectué une tournée en Europe qui lui a attiré les foudres de guerre des Algériens, quand il avait rassuré l’Italie, l’Allemagne et la Russie que leurs intérêts seront préservés.
Lamamra s’est déplacé en Afrique du Sud pour assister à une réunion sur le Sahara occidental avant de rallier directement Tunis pour prendre part au sommet  de la Ligue des Etats arabes.
Lamamra qui était tellement entreprenant a été limogé illico presto, ce qui a suscité un nombre d’interrogations ! Il faut relever que sa tournée en Europe et ses déclarations n’ont pas été du goût des Algériens qui auront été déçus par ce diplomate chevronné. Les informations ou rumeurs colportés à son sujet à travers les réseaux sociaux ont eu un effet néfaste sur sa réputation.
Son retour au ministère des Affaires étrangères avait provoqué une panique chez les cadres de ce département d’autant plus que Lamamra était animé d’un esprit de vengeance. Au palais du MAE aux annassers, Lamamra n’avait pas hésité à écarter tous ceux qui étaient proches de Messahel. Il avait également mis en minorité l’ambassadeur d’Algérie en France, Mesdoua qui était un proche conseiller de Messahel.
Tous ces éléments ont pesé dans la mise à l’écart de Lamamra qui pourrait ce pendant être mis au frigo pour qu’il soit ressorti plus tard par le pouvoir pour d’autres missions. Il faut préciser que Lamamra bénéficie d’une réputation au niveau internationale que l’Algérie tentera de fructifier dans un proche avenir lors des échéances à venir.
Mohamed Nassim