Graves révélations de Raouraoua contre Zetchi (Vidéo) - DIA
42196
single,single-post,postid-42196,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-raouraoua

Graves révélations de Raouraoua contre Zetchi (Vidéo)

DIA-02 mai 2019: La FAF n’a pas signé de contrat avec Adidas mais avec un revendeur. Raouraoua a affirmé que les responsables d’Adidas lui ont confié qu’ils n’ont pas signé avec la FAF. Raouroua a indiqué que cela ne s’est jamais produit à la FAF, les AG s’étant toujours déroulées en présence de la presse. Raouraoua a estimé aussi  que l’actuel Bureau fédéral, présidé par Zetchi, a été illégalement élu en 2017.
 »Nous savons tous que le ministre de la Jeunesse et Ses sports de l’époque (El-hadi Ould Ali), avait  imposé un bureau fédéral illégalement élu.
Raouraoua a critiqué le nouveau contrat  signé par la Fédération algérienne de football avec l’équipementier Adidas.   »Le contrat de Adidas est complètement faux et je peux vous montrer une confirmation du directeur de cette affirme marque que la FAF n’a pas signé avec la maison mère mais avec un revendeur et qui aurait proposé un million neuf cent mille euros », a encore détaillé l’ancien président.
 »Il est impossible que la FAF signe un contrat de 1,9 million d’euros avec Adidas alors que l’Egypte avec ses 100 millions d’habitants n’a pas de contrat dépassant le million d »euros. Le contrat de 700 000 € que j’avais laissé avec Adidas couvrait largement les équipes nationales et servait à équiper  également les sélections miliaire, la police ou encore la fédération de Handball ».
Raouraoua a révélé que le prix du maillot de l’équipe nationale ne dépasse pas 3 euros et que le revendeur a fourni à l’Algérie des maillots déchirés.
Auparavant, les membres de l’assemblée générale de la Fédération algérienne de football (FAF), réunis en session ordinaire (AGO) jeudi au Centre technique national de Sidi-Moussa (Alger), ont adopté à la « majorité absolue » les bilans moral et financier de 2018. Sur les 107 membres qui composent l’AG de la FAF, 91 étaient présents aux travaux de l’AGO qui se sont déroulés à huis clos, les journalistes ayant été priés de quitter le chapiteau installé à l’occasion avant le début des débats. C’est le secrétaire général de l’instance fédérale, Mohamed Saâd, qui s’est chargé d’annoncer la « nouvelle » aux journalistes. Les présents ont également adopté le budget prévisionnel de 2019 à l' »unanimité », selon la même source.
Par ailleurs, Raouraoua a révélé que tous les mois, un virement est versé à un compte, ce qui représente 12 milliards de centimes par an. Il a insinué qu’il s’agit d’un détournement d’argent.
Nassim Fateh