Haddad limoge son frère de l'USMA et installe un directoire - DIA
29115
single,single-post,postid-29115,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-REBOUH

Haddad limoge son frère de l’USMA et installe un directoire

DIA-28 février 2018: Le président de l’USM Alger, Ali Haddad qui est également président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), a limogé son frère, Rebbouh Haddad de la présidence du club de football de l’USMA. Il a désigné un directoire qui est géré par trois dirigeants en l’occurrence l’ancien président de l’ES Sétif, Abdelhakim Serrar et Rachid Malek ainsi que Salah Allache qui faisaient déjà partie tous les deux de l’équipe dirigeante de l’USMA.

Le directoire est chargé de gérer les affaires courantes de l’USMA avec une première décision devant aboutir au limogeage de l’entraîneur franco-tunisien, Miloud Hamdi.

Le président du club amateur de l’USMA, Said Allik, s’est dit «étonné par la désignation de Serrar qui est un ancien président de Sétif», estimant que cette nomination «n’est pas justifiée».

Ces changements sont intervenus suite au nul concédé devant le MC Alger, samedi dernier lors du big derby algérois. La prestation de l’USMA lors de ce match et sa production dans le championnat ne sont pas à la hauteur des moyens mis en place et des joueurs recrutés à l’intersaison. Ali Haddad ambitionnait de faire de l’USMA un club d’envergure africaine et mondiale, mais force est de constater que la formation de Soustara n’arrive pas à dominer le championnat d’Algérie.

Nassim Fateh