Un huitieme algérien assassiné à Marseille - DIA
27703
single,single-post,postid-27703,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-guerre des gans à Marseille

Un huitieme algérien assassiné à Marseille

DIA-26 janvier 2018: Des inconnus ont assassiné un 8ème algérien par balles dans la journée du 24 janvier 2018 à Marseille. Il a ensuite été brûlé. 

Le nombre de victimes algériennes s’élève désormais à huit. Toutes les victimes sont originaires de Khenchla en Algérie. Les tueries ont commencé depuis novembre. Selon les spécialistes dans les gangs cité par le quotidien la Provence, ses assassinats s’inscrivent dans une guerre de territoire entre bandes rivales dans les différentes cités de la banlieue marseillaise. Chaque groupe veux garder la mainmise sur un territoire de vente de la drogue qui rapporte au moins 50 000 euros par jour. 

Amel Bouchaib