BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Israël a annoncé son intention de fermer le bureau d’Al Jazeera (Vidéo)

DIA-06 août 2017: Le ministre israélien des Communications, Israël Ayoub Kara, a annoncé son intention de fermer les bureaux d’Al-Jazeera parce que la chaîne incite, selon lui, à la violence.  Depuis des années les autorités israéliennes accusent le média qatari de faire preuve de partialité dans sa couverture du conflit avec le gouvernement palestinien. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait annoncé fin juillet vouloir expulser Al-Jazeera parce que la chaîne arabe attisait, d’après lui, les tensions autour des lieux saints à Jérusalem. 

La chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera s’est prononcée contre la décision prise par les autorités israéliennes de fermer ses bureaux. Le média a annoncé être prêt à la contester en justice.
En réponse à la déclaration du gouvernement israélien de fermer les bureaux de la chaîne arabe Al-Jazeera, qu’il accuse de se livrer à des «incitations» à la violence, le média qatari entend porter plainte devant le tribunal, a indiqué un responsable de la chaîne cité par l’AFP. D’après lui, Al-Jazeera «donnera une suite au dossier par des procédures légales et judiciaires appropriées». 
Curieusement Al Jazeera, la plus importante des télévisions arabes et la plus influente de la planète est la seule chaîne arabe accréditée en Israël. Le bureau d’Al Jazeera dans les territoires occupés est sans doute plus important que tous les bureaux des télévisions étrangères dans la région. Elle emploie plus de 6 journalistes reporters permanents, qui possèdent dans leur majorité la citoyenneté israélienne. Le plus célèbre demeure Elias Karam, qui parle aussi bien l’arabe que l’hébreu et qui est souvent exposé dans les territoires occupés par Israël. Al Jazeera a été également la seule télévision arabe à diffuser les interventions des militaires et intervenants israéliens durant les différents événements de ce  conflit, au point d’attirer l’attention de certaines chaînes arabes comme El Arabiya qui affirme que le temps de parole des israéliens durant les guerres à Gaza était plus important que les interventions des palestiniens. Grâce à Al Jazeera, le monde arabe avait découvert le porte parole de l’armée israélienne Avikhay Adroey

Comme tout média arabe, Al Jazeera a toujours été critique envers Israël. Elle a été un média redoutable dans les différentes guerres dans la région. Guerre du Liban en 2008, guerre à Gaza en 2012, en 2014  et surtout le traitement des derniers affrontements entre l’armée israélienne et les palestiniens à El Qods sur l’esplanade d’El Aqsa.
Cette affaire intervient au moment où l’Arabie saoudite, l’Égypte, Bahreïn et les Émirats arabes unis ont rompu en juin dernier leurs relations diplomatiques avec le Qatar, l’accusant de financer les activités extrémistes à travers le monde. Par la suite, les pays du Golfe ont adressé à Doha une liste de conditions destinées à lui faire modifier sa politique étrangère. Ils demandaient notamment au Qatar de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran, de fermer la base militaire turque située sur son territoire et de mettre fin à la diffusion de la chaîne de télévision Al Jazeera. Doha a pour sa part qualifié ces exigences d’irréalistes et a appelé à les réviser.
Salim Bey 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-MACRON WELL COM

Visite de Macron en Algérie: L’Elysée zappe les télés algériennes

DIA-06 décembre 2017: La visite de Macron en Algérie a créé une concurrence féroce entre les ...