Journée noire à Gaza: 45 palestiniens tués et 2000 blessés dont le cameraman de l'ENTV - DIA
31975
single,single-post,postid-31975,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-GAZA MASSACRE

Journée noire à Gaza: 45 palestiniens tués et 2000 blessés dont le cameraman de l’ENTV

DIA-14 mai 2018: Au moins 45 Palestiniens ont été tués lundi dans la bande de Gaza par des soldats israéliens près de la frontière, où des dizaines de milliers de personnes manifestent contre le transfert à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël, selon le dernier bilan.

Plus de 2000 blessés ont été également touchés par balles dont le caméramen de l’ENTV Omar Hamdane. C’est le correspondant permanent à Gaza de la télévision algérienne Wissam Abou Zeid qui l’a annoncé sur son compte facebook, affirmant que son collègue a été touché par une balle d’un sniper.    

Plus de 5 journalistes ont été touchés durant cette journée noire pour les palestiniens, parmi eux également le journaliste d’Al Jazeera Wael Dahdouh

Les 45 décès, annoncés par le ministère de la Santé dans l’enclave, portent à 95 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début d’un mouvement de protestation massif le 30 mars. 

Ils font aussi de cette journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans l’enclave sous blocus.

La bande de Gaza est le théâtre de heurts depuis la fin de la matinée, les Palestiniens manifestants contre l’inauguration de l’ambassade américaine, qui s’est déroulée lundi après-midi dans la Ville sainte.

Amir Hani 

DIA-JOURNALISTE ENTV

Omar Hamdane, le cameraman de l’ENTV recevant les premiers soins