DIA | La Russie pique à l’Algérie la deuxième place de fournisseur de GNL vers l’Europe
44683
post-template-default,single,single-post,postid-44683,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La Russie pique à l’Algérie la deuxième place de fournisseur de GNL vers l’Europe

DIA-12 août 2019: La Russie a piqué à l’Algérie la deuxième place de fournisseur de gaz naturel liquéfié (GNL) vers l’Europe, juste derrière le Qatar, a annoncé le chef adjoint du secrétariat du gouvernement russe Sergueï Prikhodko, rapporte Sputnik news. 

En avril dernier, le Groupe international des importateurs de GNL a publié un rapport d’après lequel en 2018 les plus gros fournisseurs vers l’Europe étaient le Qatar (16,42 millions de tonnes), l’Algérie (9,29 millions de tonnes) et le Nigeria (9,07 millions de tonnes). La Russie a livré 4,43 millions de tonnes et les États-Unis, 2,7 millions de tonnes.

M.Prikhodko a rappelé que la situation actuelle sur le marché permettrait à la Russie de maintenir cette année ses livraisons de gaz naturel en Europe au niveau de l’année 2018 record.

«La Russie est un fournisseur important et sûr de gaz à l’Europe. L’année dernière, les livraisons de gaz naturel vers le marché européen ont atteint un taux record de 201,9 milliards de mètres cubes. La conjoncture réelle et la situation sur le marché permettent de prévoir des livraisons similaires en 2019», a signalé le fonctionnaire russe.

Un rapport de la Commission européenne publié fin juillet signale qu’en 2019 les États-Unis sont le troisième fournisseur de GNL vers l’Union européenne. Au cours du premier semestre 2019, les États-Unis ont livré 12,4% de l’ensemble du GNL importé par l’Union européenne contre 5% il y a un an.

Devancée par le seul Qatar, la Russie est actuellement le deuxième fournisseur de gaz naturel liquéfié (GNL) à l’Europe, a annoncé aux journalistes le vice-directeur du secrétariat du gouvernement russe Sergueï Prikhodko en lien avec la participation du Premier ministre Dmitri Medvedev au premier Forum économique de la mer Caspienne qui se déroule ces 11 et 12 août au Turkménistan. 

R.E