Laarbi Djacta bat le candidat marocain et devient président de la Commission de la fonction publique à l'ONU - DIA
37287
single,single-post,postid-37287,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Laarbi Djacta

Laarbi Djacta bat le candidat marocain et devient président de la Commission de la fonction publique à l’ONU

DIA-03 Novembre 2018:Le candidat de l’Algérie, Laarbi Djacta, a été élu vendredi à New York président de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI) pour un mandat de quatre années à compter du premier janvier 2019.

M. Djacta a été élu par 97 voix contre 93 pour le candidat du Maroc à l’issue d’un vote tenu à la cinquième commission de l’ONU chargée des questions administratives et budgétaires.

Ancien ministre conseiller au sein des Missions permanentes d’Algérie à Genève et à New York, Laarbi Djacta se distingue aussi par ses preuves en tant que fonctionnaire au sein du système des Nations unies, tant au niveau des sièges que sur le terrain.

Il possède, également, une maîtrise avérée des arcanes du système des Nations Unies devant lui permettra de dynamiser efficacement l’action de la CFPI.

La CFPI est un organe d’experts indépendants mandatés par l’Assemblée générale de l’ONU pour réguler les conditions de service des personnels dans le système commun des Nations unies et promouvoir des normes élevées dans la fonction publique internationale.