L'ambassadeur britannique à Alger salue l'appel de l'Algérie à la réactivation de l'UMA - DIA
38087
single,single-post,postid-38087,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Barry Lowen

L’ambassadeur britannique à Alger salue l’appel de l’Algérie à la réactivation de l’UMA

DIA-28 novembre 2018: L’ambassadeur du Royaume-Uni de Grande Bretagne et de l`Irlande du Nord en Algérie, Barry Lowen, a exprimé mercredi son intérêt pour l’appel de l’Algérie à la réactivation de l’Union du Maghreb arabe (UMA), soulignant son utilité pour l’intégration économique de la région.
« Je suis intéressé par l’appel de l’Algérie pour la réactivation de l’Union du Maghreb arabe. Une plus grande intégration économique du Maghreb profiterait à tous les Etats membres », a tweeté sur son compte l’ambassadeur britannique à Alger.
Allant dans le même sens, l’ambassadeur d’Espagne en Algérie, Fernando Moran Calvo-Soleto, avait lui aussi indiqué, auparavant que son pays saluait l’initiative de l’Algérie pour la tenue d’une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UMA, soulignant son utilité pour l’intégration dans la région.
« Le ministre espagnol des Affaires étrangères avait félicité l’initiative algérienne considérant l’intégration maghrébine comme une priorité », a déclaré M. Moran Calvo-Soleto.
Pour rappel, l’Algérie avait saisi officiellement jeudi dernier le secrétaire général de l’UMA pour organiser dans les délais les plus rapprochés, une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UMA, une initiative qui « s’inscrit en droite ligne de la conviction intime et maintes fois exprimée par l’Algérie de la nécessité de la relance de l’édification de l’ensemble maghrébin et de la réactivation de ses instances », avait indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères. 
Plusieurs pays et Organisations avaient également salué l’appel de l’Algérie à la tenue d’une telle réunion, la qualifiant d’opportunité pour « la relance de la construction maghrébine ».