DIA | L’arrestation du frère de Mourad Oulmi signe la fin du groupe Sovac
52052
post-template-default,single,single-post,postid-52052,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’arrestation du frère de Mourad Oulmi signe la fin du groupe Sovac

DIA-14 juin 2020: Nouveau coup dur pour le groupe Sovac. Le juge d’instruction près le pôle pénal spécialisé du tribunal de Sidi M’hamed a décidé de placer, dans le cadre du dossier Groupe Sovac, l’accusé Oulmi Khider en détention provisoire pour des chefs d’accusation liés essentiellement à la corruption, en attendant l’audition de son frère, l’accusé Oulmi Mourad, placé en détention pour un autre motif, a indiqué dimanche un communiqué du parquet général de la Cour d’Alger.

« En application des dispositions de l’article 11, alinéa 3 du Code de procédure pénale, le parquet général de la cour d’Alger porte à la connaissance de l’opinion publique qu’une action publique a été mise en mouvement en date du 14 juin 2020 sur la base des notifications de la cellule de renseignement financier pour des crimes de change, transfert de capitaux vers l’étranger et blanchiment d’argent, contre les nommés Oulmi Khider et Oulmi Mourad, et ce pour des chefs d’accusation portant sur le blanchiment d’argent, dissimulation de revenus issus de crimes de corruption, et violation de la législation et de la réglementation relatives au change et au mouvement des capitaux de et vers l’étranger », lit-on dans le communiqué.

Une fois le dossier présenté devant le juge d’instruction près le pôle pénal spécialisé du tribunal de Sidi M’hamed, ce dernier a ordonné le placement du premier accusé (Oulmi Khider) en détention provisoire, dans l’attente de l’audition du deuxième accusé, en détention pour un autre motif ».

Après l’arrestation de Khider Oulmi, (qui gérait les affaires du groupe depuis l’arrestation de son frère) le groupe Sovac est plus que jamais menacé de fermeture. D’ailleurs, le groupe allemand Volkswagen a résilié son contrat avec le concessionnaire algérien. Le Groupe Bernard Hayot, dont la filiale SAIDA représente Citroën en Algérie, est déjà sur la piste pour la reprise de la représentation du Groupe Volkswagen en Algérie. 

Amir Hani