DIA | Le film « Papicha » de Mounia Meddour décroche deux Césars (Vidéo)
49272
post-template-default,single,single-post,postid-49272,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le film « Papicha » de Mounia Meddour décroche deux Césars (Vidéo)

DIA-29 février 2020: Le film « Papicha » de Mounia Meddour a remporté deux Césars lors de la cérémonie de remise des prix du cinéma français. Prix du meilleur espoir féminin pour Lyna Khoudri pour son rôle très fort de Nedjma et le prix de la première oeuvre pour la réalisatrice Mounia Meddour. 

Produit par la France, l’Algérie, le Qatar et la Belgique, le film « Papicha » avait été sélectionné au Festival de Cannes en 2019, dans la catégorie « un certain regard ». Le film avait été également choisi pour représenter l’Algérie aux Oscars 2020, malgré sa non projection en Algérie, pour des raisons encore connues.  

Lyna Khoudri comédienne montante du cinéma franco-algérien, née à Alger en 1992 est la fille de l’ex journaliste de l’ENTV, Rabah Khoudri. Elle s’est installé en France avec sa famille pour fuir le terrorisme. 

Alors que Mounia Meddour née à Moscou de mère russe et la fille du réalisateur Azzedine Meddour qui avait réalisé le film « La montagne de Baya ». Elle est également la femme de Xavier Gans, réalisateur et producteur français.   

Le film « Papicha » raconte l’histoire de Nedjma (personnage interprété par Lyna Khoudri), qui rêve de devenir styliste de mode. Elle décide d’organiser un défilé de mode à l’université malgré la menace des terroristes. 

On espère que la consécration du film Papicha aux Césars pourrait contribuer à sa projection en Algérie. 

Amel Bouchaib