DIA | Le procès du chauffard s’ouvre demain dimanche au tribunal de Bir Mourad Rais
52410
post-template-default,single,single-post,postid-52410,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le procès du chauffard s’ouvre demain dimanche au tribunal de Bir Mourad Rais

DIA-28 juin 2020: Le procès de l’auteur du terrible accident de la circulation survenu, il y a deux semaines, sur la rocade Sud Alger-Zeralda, au niveau des Grands vents, s’ouvrira ce dimanche au tribunal de Bir Mourad Rais, a-t-on appris de source judiciaire.

Pour rappel, la victime de cet accident qui a failli tourner à un véritable carnage a refusé de retirer la plainte déposée contre le chauffard ayant failli le tuer. Malgré les supplications de la famille et des amis du chauffard auprès de la victime pour lui pardonner et retirer sa plainte, cette dernière (la victime) a refusé.

Le chauffard et ses acolytes doivent répondre à plusieurs chefs d’inculpation, dont la conduite dangereuse, fuite et tentative de meurtre.

Sortie indemne, la victime qui est un père de famille avait déclaré que ses enfants avaient failli se retrouver orphelins. « Au moment de l’accident, j’ai eu une pensée à mes enfants qui allaient devenir des orphelins. J’ai aussi eu une pensée à mon défunt frère, mort dans un accident de la route similaire. J’ai cru que j’allais mourir sans avoir revu mes enfants pour la dernière fois », raconte cet humble fonctionnaire, qui exerce au sein de l’Entreprise Métro d’Alger.

« J’étais sur la route du retour à mon domicile après une journée de travail. Les jeunes qui étaient dans le véhicule à l’origine de l’accident, n’avaient pas cessé de me provoquer et de m’insulter. J’ai essayé de les éviter, mais ils m’ont poursuivi et ont failli me tuer », raconte-t-il en sanglots.

Mohamed Nassim