L'homme le plus recherché de France, Redouane Faïd arrêté - DIA
36242
single,single-post,postid-36242,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Redouane Faid

L’homme le plus recherché de France, Redouane Faïd arrêté

DIA-03 octobre 2018: L’homme le plus recherché de France, Redouane Faïd, a été interpellé dans la nuit de mardi à mercredi à Creil, dans l’Oise, trois mois après sa spectaculaire évasion de la prison de Réau, en Seine-et-Marne. Six autres personnes ont également été arrêtées.

Selon nos informations, diffusé sur BFM Tv, le fugitif de 46 ans, qui a été arrêté par la Brigade de recherches et d’intervention (BRI), avait deux armes sur lui, un pistolet mitrailleur et un revolver. Au moment de l’interpellation, il se trouvait dans l’appartement d’une amie avec deux neveux et l’un de ses frères, qui ont également été arrêtés. L’interpellation s’est déroulée dans le calme, le fugitif et ses complices n’ayant pas opposé de résistance.

Sur les sept individus interpellés, trois sont en garde à vue à la direction centrale de la police judiciaire, à Nanterre. Les quatre autres, dont Redoine Faïd, ont été placés en rétention judiciaire, car ils étaient visés par des mandats d’arrêt.

Une traque de trois mois
Depuis plusieurs semaines, l’étau se resserrait autour du « roi de la belle » et de son commando. Mercredi 5 septembre, des perquisitions avaient été effectuées aux domiciles de plusieurs membres de la famille de Redoine Faid, à Creil, dont il est originaire.

Cela faisait alors plus d’un mois que les autorités avaient perdu la trace du braqueur multirécidiviste. Mardi 24 juillet, Faïd et deux de ses complices avaient été aperçus dans un centre commercial de Sarcelles (Val-d’Oise) au bord d’un véhicule chargé d’explosifs artisanaux. Le convoi avait alors été pris en chasse par les gendarmes et il s’en était fallu de peu pour que le fugitif soit interpellé.

Une évasion spectaculaire
Début juillet, un véhicule utilitaire, dans lequel Redoine Faïd aurait pris place après sa spectaculaire évasion par hélicoptère, avait été retrouvé dans l’Oise. Le 8 juillet, un sac appartenant au braqueur de 46 ans et contenant un véritable arsenal avait encore été découvert par un chasseur dans une forêt du même département.

Fin juillet, un ancien complice de Redoine Faïd avait été interpellé après un simple contrôle routier. L’homme n’avait jamais purgé la peine de six ans de prison à laquelle il avait été condamné pour le braquage qui avait entraîné la mort de la policière municipale Aurélie Fouquet.

Redoine Faïd s’était évadé le 1er juillet de la prison de Réau, en Seine-et-Marne, où il purgeait une peine de prison de 25 ans pour plusieurs braquages. Le « roi de la belle », qui s’était déjà évadé en avril 2013 de la prison de Lille-Sequedin, s’était enfui au bord d’un hélicoptère stationné dans la cour d’honneur de l’établissement pénitentiaire.