BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Son livre « Nomade » est très critiqué avant le SILA, Farida Sellal réagit

DIA-29 septembre 2017: Depuis quelques jours la femme de l’ex Premier Ministre Farida Sellal, qui a fait la promotion de son dernier livre « Nomade » fait l’objet de violentes critiques sur la gestion politique et économique de son mari. Elle a décidé de réagir en s’exprimant sur sa page facebook et en précisant le contenu de son livre, voici ce qu’elle a écrit:

« Tout d’abord je tiens à préciser que CETTE PAGE EST celle de Farida Bent Bouzid, elle est culturelle et pas autre chose. 
Le titre de mon prochain livre, a soulevé bien de polémiques. Jamais je n’aurais pensé qu’un jugement, une critique pouvaient être portés sur le simple titre d’un livre.
Cependant je réponds à un commentaire pertinent qui me demande : « de quoi parle votre livre? »… De quoi il parle???… De ma vie, celle qui se résume à cette couverture que j’ai choisie.
Celle de cette femme qui marche dans un désert de pierres… Les pierres … Les pierres vous savez très bien ce qu’elles représentent chez nous…
Le titre? Un titre au singulier et bien singulier aussi.
Nomade – c’est la femme que vous voyez sur la couverture…
Nomade : c’est ma vie, celle que j’écris en hommage à mes parents en tout premier lieu… Je vous prie humblement de respecter mes parents Allah Yar7amhoum… Je vous en remercie
Je vous souhaite un bon vendredi, et une bonne fête de « Achoura ».

Née à Alger, ingénieur en télécommunications, Farida Sellal a aussi poursuivi des études doctorales en physique du solide. Elle a été consultante et expert internationale, spécialiste en restructuration et mise à niveau des entreprises en Algérie et dans plusieurs pays. Au ministère des Postes et Télécommunications où elle a été directrice de wilaya, elle a lancé la mise en place et la gestion de plusieurs grands systèmes de télécommunications, notamment dans le grand sud. De cette époque date sa passion des grands espaces sahariens. Elle a ensuite enseigné dans plusieurs universités en Algérie et publié plusieurs articles sur l’électronique, la physique des semi-conducteurs dans des revues scientifiques internationales.

Résolument engagée en faveur de la préservation et de la promotion de la culture et des traditions du Sud Algérien. Elle fonde en 2003 l’association Sauver l’Imzad et participe à cet engagement qui s’est concrétisé par la création d’écoles de formation et l’édification de la Maison de l’Imzad. Auteure d’un récit autobiographique, Farès, paru dans sa première édition en 1991 et relatant le combat d’une mère pour sauver son fils, elle a aussi publié deux livres-albums photographiques : Silences, Sahara, royaume des silences et Assouf N’Ténéré (Casbah-Éditions 2003, 2011 et 2015), ainsi que des actes de conférences internationales sur les thèmes : Imzad (2005), de la tradition à la modernité (2010) et Poésie des gens du désert (2011).

Amel Bouchaib   

DIA-Nomade Sellal

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

dia-immigrants

Expulsion de 2 000 migrants subsahariens selon Amnesty International

DIA-23 octobre 2017: Dans un communiqué rendu public, l’ONG Amnesty International, a annoncé que les autorités algériennes  ...