L'Organisation des Moudjahidine et l'UNFA zappent le message du Président Bouteflika - DIA
40570
single,single-post,postid-40570,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-nouria-hafsi

L’Organisation des Moudjahidine et l’UNFA zappent le message du Président Bouteflika

DIA- 6 mars 2019: L’Organisation nationale des Moudjahidine et l’Union nationale des femmes algériennes (UNFA) ont pris un virage à 180 degrés et zappent le dernier message du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Les deux Organisations, qui ont toujours été au service du Pouvoir, semblent s’éloigner de cette position. En effet, l’ONM a salué « le civisme et le sens de responsabilité et de discipline » caractérisant les marches populaires qu’a connue récemment la scène nationale.

L’ONM a relevé, dans un communiqué, « avoir noté avec fierté ce qui a caractérisé le mouvement populaire qu’a connue la scène nationale, et lors duquel les petits enfants de la génération de Novembre ont fait montre d’un comportement civique empreint de sens de responsabilité et de discipline », soulignant cette image « honorable reflète les valeurs du citoyen algérien ».

Pour l’ONM, « les changements profonds qu’a connu la société algérienne durant la Tragédie nationale ont semé le désespoir, notamment parmi la frange des jeunes, privée des opportunités d’emploi qui lui auraient ouvert la voie à la construction d’un avenir familial et social, a ajouté la même source.

« La situation dans laquelle le pays a été acculé est totalement contraire aux espoirs et aux aspirations légitimes de notre peuple (…) de propulser l’Algérie vers le progrès, tel que prévu par la Déclaration du 1er Novembre 1954 », ajoute la même source.

L’ONM considère que « la crise qu’a connu le projet national a poussé la société civile, dans ses différentes composantes, à sortir dans la rue pour revendiquer la concrétisation de slogans traduisant la volonté réelle du peuple par le recours aux textes juridiques et aux dispositions de la Constitution ».

L’Organisation nationale des Moudjahidine a saisi cette occasion pour rendre hommage à « l’Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN), attachée à ses prérogatives constitutionnelles, ainsi qu’aux différents corps de sécurité nationaux pour leur patriotisme ».

De son côté, la secrétaire générale de l’Union nationale des femmes algériennes (UNFA), Nouria Hafsi, a salué, le caractère pacifique et civilisationnel des marches populaires appelant au changement, dans différentes régions du pays.

S’exprimant à l’ouverture des travaux du 12ème Congrès national de l’UNFA, Hafsi a indiqué que « les participants à ces marches pacifiques ont donné une leçon à tous ceux qui tentent d’ébranler la stabilité et la sécurité du pays », appelant dans ce sens, à l' »unification des rangs pour la préservation de l’unité nationale ».

Amir Hani