Maître Gims salue le talent de "Soolking" et la force de "Medine" - DIA
36155
single,single-post,postid-36155,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dav

Maître Gims salue le talent de « Soolking » et la force de « Medine »

DIA-28 septembre 2018: Le chanteur congolais établi en France, Maître Gims qui a donné un concert à Alger sponsorisé par Djezzy s’est longuement exprimé sur le monde du Rap en France lors d’une conférence de presse au siège de l’opérateur de téléphonie algérien. 

Maitre Gims a notamment encensé le chanteur algérien, qui fait l’actualité en ce moment en France, Soolking : « Je me souviens de lui lors de mon dernier passage à Alger. Il est venu à l’hôtel où j’étais installé et il a rappé devant moi. Je l’ai revu il n y a pas longtemps, il ma demandé: « Tu te souviens de moi? On a fait un free style devant toi , tu t’es arrêté et tu as bien voulu nous écouter. Ça nous a touché ! » Je lui ai dit oui je me rappelle, et je suis super content, tu vois tu as persisté, tu as persévéré ! Continue, ne lâche rien ! »

Le chanteur franco-congolais a déclaré que Soolking et Djam Show sont la découverte du rap de cette année en France. « Soolking va aller très loin, cela fait longtemps que l’Algérie attendait un artiste comme ca. C’est un chanteur, je sais que la mélodie va plus loin que le rap. Je pense que nous avons face à  nous quelqu’un qui va aller changer beaucoup de choses. » a notamment déclaré l’auteur de la célèbre chanson Bela.  

Medine est un porte-parole pour la France

Interrogé sur l’interdiction du concert de Medine au Bataclan, Maître Gims a déclaré : « Je pense qu’il est juste coupable de s’appeler Medine ! Il est victime de ça ! Il est victime aussi de l’extrême droite ! Je n’ai pas suivi le dossier, mais sans ça il est là juste pour faire sa musique, et il fait de bonnes choses. Son rap permet aux gens d’ouvrir les yeux sur plein  de choses, C’est dommage d’interdire un concert comme ça. Ce n’est pas quelqu’un qui prône la violence ou la guerre, c’est un porte-parole pour la France. ». Il ajoute : « Sur cette interdiction personne ne comprend. C’est un buzz politique pour lui marcher dessus ! »

Lors de la conférence, Maître Gims a dénoncé la violence développée dans le clip polémique « Pendez les blancs », précisant que la haine et la violence n’ont jamais été une bonne chose. Je préfère faire  avancer les choses, moi je fais du rap et je fais de la musique, je n’attaque personne », le rappeur a ajouté : « Il y a des choses qu’on fait sous l’effet de la colère et qu’on rejette après. Ce n’est pas une bonne chose en général. On est arrivé à un moment où le rap est une musique urbaine classée numéro dans le monde. »

Enfin, Maître Gims a rappelé que le Rap français vient de la rue : Il vient des noirs, des arabes et des musulmans, donc les gens qui l’amènent sont à la base pas acceptés.

Deux ans après son passage à Alger, Maître Gims de son vrai nom Gandhi s’est ainsi produit le 28 septembre, à la Coupole du complexe sportif Mohamed Boudiaf à Alger, rassemblant plusieurs centaines de fans et d’admirateurs.

Salim AGGAR