DIA | Mohamed Laïd Benamor, troisième membre du bureau du FCE mis en prison
48930
post-template-default,single,single-post,postid-48930,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Mohamed Laïd Benamor, troisième membre du bureau du FCE mis en prison

DIA-13 février 2020: Le magistrat instructeur du tribunal de Sidi Mhamed (Alger) a placé ce jeudi l’homme d’affaires Mohamed Laïd Benamor et l’un de ses frères sous mandat de dépôt pour des faits de corruption. Un autre frère du patron du groupe Benamor Sami, qui est responsable de la conserverie de tomate Ben Amor a  été relaxé.

Mohamed Laid Ben Amor, homme d’affaires qui a réussi à faire marcher l’entreprise familiale en dominant le marché de l’agroalimentaire durant ces dernières années, est le troisième membre du bureau du FCE à être placé en détention après Ali Haddad et Bairi. Il était également président de la CACI, avant d’être remplacé à l’issue d’une élection serrée. Le patron du groupe Ben Amor était également le sponsor officiel de la FAF et soutien de plusieurs grandes manifestations algériennes culturelles et sportives. 

Amel Bouchaib