Des obsèques grandioses pour Ahmed Bencherif (Vidéo) - DIA
34088
single,single-post,postid-34088,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Bencherif

Des obsèques grandioses pour Ahmed Bencherif (Vidéo)

DIA-25 juillet 2018: Des obsèques grandioses ont été organisées pour le défunt Ahmed Bencherif qui a été inhumé mardi après-midi, après la prière d’El Assar, à Hassi Bahbah dans la wilaya de Djelfa. Selon sa dernière volonté, il a été enterré aux côtés de son père et de sa mère au cimetière de Ain Maabed.
Issu d’une famille de notables de la grande tribu des Ouled Nail, Bencherif a eu droit à des obsèques à la mesure de sa notoriété. Le wali de la wilaya de Djelfa a dû écourter son congé annuel et a été contraint de reprendre du service pour organiser les obsèques du défunt.
Ainsi, les autobus du transport universitaire de la wilaya ont été réquisitionnés pour assurer le transport des nombreuses personnes qui se sont déplacées des différentes commune de Djelfa pour assister à l’enterrement. La famille du défunt a également préparé plus de 4 000 repas pour les personnes venues des différentes régions du pays présenter leurs condoléances à la famille Bencherif.
Premier commandant de la Gendarmerie nationale de l’Algérie indépendante, Bencherif est décédé samedi dernier à Paris à l’âge de 91 ans. Ancien colonel de l’ALN, il a été condamné à mort par l’armée coloniale. Après l’indépendance de l’Algérie, il a été ministre de l’Environnement.
 
Amir Hani