BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Ouyahia contre Ould Abbes : la guerre sournoise

DIA-17 novembre 2017: Ahmed Ouyahia qui s’est débarrassé de la casquette de Premier ministre à l’occasion de la campagne électorale pour les élections locales de jeudi prochain, ne manque pas de marquer des coups contre le secrétaire général du parti du Front de libération nationale, Djamel Ould Abbes.
Ouyahia qui n’est pas tenu par l’obligation de réserve quand il s’exprime en sa qualité de secrétaire général du Rassemblement national démocratique, a malmené Ould Abbes. A chaque meeting populaire qu’il anime, il assène des coups au SG du FLN qui est en perte de vitesse.
Après avoir ironisé sur «Papa Noël », surnom donné à Ould Abbes en raison de ses nombreuses promesses non tenues, Ouyahia a évoqué les faux-moudjahidine, lesquels ont fait leur apparition après 1962,  pour reprendre ses propos.
Ouyahia a évoqué aussi les nouveaux faux-moudjahidine qui se cachaient au temps du terrorisme quand l’Algérie était menacée de disparition dans les années 1990.
Pour répondre à Ouyahia, Ould Abbes a affirmé qu’il est au FLN depuis 1954 et qu’il refusait d’entrer en conflit avec Ouyahia. Il faut préciser que c’est Ould Abbes qui avait commencé les hostilités quand il avait déclaré qu’il ne faut pas croire ceux qui alarment les Algériens et leur faisant peur de ne pas percevoir leurs salaires d’octobre et novembre du fait de la crise financière.
Des déclarations qui ont fait sortir Ouyahia de son obligation de réserve pour s’attaquer de manière frontale à Ould Abbes. Il s’agit en fait de rivalités sur fond de la présidentielle de 2019, sachant que Ould Abbes avait déclaré qu’il révèlera le nom du candidat à la présidentielle au moment opportun, alors que Ouyahia a déclaré pour la première fois qu’il serait candidat au cas où le Président Abdelaziz Bouteflika ne se représenterait pas à sa propre succession…
Mohamed Nassim
 
 
 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

Ahmed Achour

Décès d’Ahmed Achour l’un des doyens de la presse sportive

DIA-14 décembre 2017: Ahmed Achour, ancien journaliste sportif au quotidien à El Moudjahid, qui a ...