Premier tramway pour le Sud : Un transport moderne pour Ouargla - DIA
29994
single,single-post,postid-29994,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
?

Premier tramway pour le Sud : Un transport moderne pour Ouargla

20 Mars 2018 – La ville de Ouargla, sera la première ville du Sud à posséder un tramway. Le constructeur français Alstom a déjà fourni des systèmes de tramway intégrés aux villes d’Alger, d’Oran et de Constantine, ainsi que l’infrastructure des tramways de Mostaganem et de Sétif.

« Le tramway constitue un acquis pour les habitants de la ville d’Ouargla en leur permettant d’accéder à un nouveau mode de transport moderne, respectueux de l’environnement et susceptible de renforcer la mobilité urbaine », a affirmé, le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane.

« Le tramway d’Ouargla est un projet structurant d’une extrême importance qui a donné une touche de modernité à la ville d’Ouargla« , a souligné le ministre à la presse, en marge de la mise service de ce nouveau mode du transport.

« C’est un projet de dimension environnementale à portée du grand public et qui offre des conditions optimales aux habitants de cette ville, notamment en matière de renforcement de la mobilité urbaine, dont le circuit de passage a été parfaitement étudié pour couvrir des quartiers à forte  densité, ainsi que l’université, la gare multimodale et divers établissements », a-t-il ajouté. 

M. Abdelghani Zaalane, Ministre des Travaux Publics et Transports a inauguré le premier tramway de la ville de Ouargla. L’événement s’est déroulé en présence de M. Kouraba Mostafa Directeur général de l’EMA et de M. Henri Bussery Directeur Général Alstom Algérie.

« Alstom est fier de célébrer, avec son Client l’EMA, la mise en service commerciale de la ligne de tramway de la ville de Ouargla. Le premier tramway du désert en Algérie illustre la stratégie d’Alstom d’offrir des solutions complètes et adaptées aux exigences locales tout en démontrant les meilleurs performances techniques » indique pour sa part Henri Bussery, Directeur Général Alstom en Algérie.

D’une longueur de près de 44 mètres, le tramway Citadis pour la ville de Ouargla peut transporter plus de 400 passagers à son bord. Afin de s’adapter aux conditions climatiques particulières de la région, notamment des vents de sables et des températures élevées, d’importantes évolutions techniques ont été apportées au tramway. Le système de climatisation a été renforcé, les baies vitrées ont été équipées d’un film solaire, la traction et le freinage ont été modifiés pour une meilleure étanchéité, et les pièces exposées (articulation, amortisseurs et pantographe) ont été protégées.

Les tramways Citadis ont été assemblés par CITAL dans l’usine d’Annaba en Algérie. Les sites d’Alstom en France impliqués dans le projet sont : Saint-Ouen (équipements de maintenance et billettique), La Rochelle (design et validation), Le Creusot (conception et fabrication des bogies), Tarbes (conception et fabrication des équipements de la chaîne de traction) et Villeurbanne (conception et fabrication des équipements électroniques embarqués et du système d’information voyageurs). Les sites d’Alstom à Barcelone et Madrid en Espagne sont également impliqués. La gestion du projet est réalisée par les équipes en Algérie.

Alstom et sa co-entreprise en Algérie, CITAL[1], ont gagné en septembre 2013 un contrat pour la fourniture d’un système tramway, incluant 23 tramways Citadis, la signalisation, les sous-stations de traction, les systèmes de télécommunication, d’aide à l’exploitation, des équipements de maintenance, ainsi que la billettique. La nouvelle ligne relie la ville d’Ouargla et sa nouvelle ville en passant par le centre-ville et l’ensemble des universités d’Ouargla, sur un tracé de 9,7 km avec 16 stations voyageurs.

Amir Hani