Prix du Générique d'or: Le feuilleton "El Khawa" et Achour Acher" sur le podium - DIA
31594
single,single-post,postid-31594,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-GO

Prix du Générique d’or: Le feuilleton « El Khawa » et Achour Acher » sur le podium

DIA-04 mai 2018: Le feuilleton dramatique « El Khawa » réalisé par le tunisien Madih Belaid, produit par Not Found et Well Com et diffusé sur El Djazairia One a décroché le Grand prix « Le générique d’Or » dans sa première édition lors d’une cérémonie de remise des prix organisée, jeudi soir, à l’Opéra d’Alger Boualem Bessaih.

La 1ère édition du « générique d’Or » a inscrit pour la compétition 5 feuilletons et 19 sitcoms diffusés en 2017 sur les chaines de télévision, publiques et privées.

Le jury composé de Ahmed Rachedi (Président), de la journaliste Fatima Benhouhou, du critique de cinéma Salim Aggar du scénariste égyptien Salah Abderahmane et du chef décorateur Madjid Fakhrani, comme membres  a décerné le prix de la « meilleure réalisation », dans la catégorie des feuilletons télévisés, à Djaafar Gassem pour sa série historique « Sultan Achour 10 » qui a été diffusée sur la chaîne privée « Echourouk TV » pendant le mois de Ramadhan 2017. La série historique a également remporté les prix des meilleurs costumes, meilleurs décors, et meilleur montage. 

Par ailleurs, les deux feuilletons « Ibn Baddis » à son scénariste Rabah Drif, et « El Khawa » se sont partagés le prix du « meilleur scénario ». 

Le comédien Hassan Khachach a remporté sans surprise, le prix du meilleur comédien dans son interprétation dans le feuilleton El Khawa. Ce dernier qui avait quitté la 2ème  saison du feuilleton a affirmé qu’il reviendra l’année prochaine avec un feuilleton encore plus fort. 

Dans la catégorie des sitcoms, la série « Bibiche et Bibicha » diffusée sur El Djazairia One a remporté les prix du meilleur rôle féminin pour Souhila Maalem, ainsi que ceux du meilleur montage et de la meilleure réalisation pour Sami Ferraoun

Entre autres, le prix de la « meilleure photo » est revenu à Sabri Al-Amri pour le sitcom « Machi Sahel », le meilleur son a été attribué à la série « Zoheir pas de chance » de Nassim Boumeiza, le meilleur décor a été attribué à « B73 » produite par Rym Ghazali  alors que le prix de la « meilleure musique » a été accordé au sitcom Casbah City. 

Dans une allocution d’ouverture, le ministre de la Culture, M. Azzedine Mihoubi a indiqué que « le générique d’Or » se voulait « une évaluation des ouvres cinématographiques et télévisées qui progressent qualitativement et quantitativement en matière de production », précisant que cette compétition constituait « une occasion d’inciter » les acteurs, producteurs et réalisateurs à consentir plus d’efforts.      

Le prix du « générique d’Or », organisé par le Réseau algérien des Professionnels du cinéma et de la télévision et le Commissariat du Festival international d’Oran du film arabe (Fiofa), a pour but d’inciter et d’encourager les talents du cinéma. Il a rendu hommage à cette occasion à la grande dame du cinéma et de la télévision algérienne, Chafia Boudraa. 

A noter que cette cérémonie de remise des prix a été marquée par la présence d’un nombre important d’Artistes, de plusieurs personnalités culturelles et politiques ainsi que des membres du corps diplomatique accrédité à Alger.

Salim Bey 

mde

Nassim Boumaiza et Rym Ghazali lauréats du Générique d’or du meilleur son et meilleur décor

dav

Samira Hadj Djilani, la présidente de Rapcit et créatrice du générique d’or rend hommage à la grand dame du cinéma algérien Chafia Boudraa