Serrar : la compétence des coulisses que recherchait l'USMA - DIA
29205
single,single-post,postid-29205,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Serrar

Serrar : la compétence des coulisses que recherchait l’USMA

DIA-03 mars 2018: La direction de l’USM Alger, sous la présidence de l’homme d’affaires, PDG de l’ETRHB et président du FCE, Ali Haddad, a fini par engager une compétence à la tête du club afin de s’imposer dans les coulisses du football national et africain.
Les coulisses dans le football sont une réalité que personne ne peut nier ou ignorer. En plus de la compétence sur le plan technique, un club doit s’imposer aussi dans les coulisses et Serrar en connait beaucoup, lui qui a permis à l’ES Sétif de s’imposer aux niveaux national et continental.
Rebbouh Haddad qui est le frère de Ali Haddad, a beau essayer de gérer l’USMA, mais son inexpérience dans les coulisses a fait que les résultats techniques de l’équipes ne soient pas à la hauteur des moyens matériels et financiers dégagés au profit du club.
Il manquait à Rebbouh Haddad cette expérience au niveau des coulisses qu’il n’a jamais pu acquérir pour ne pas avoir été par le passé joueur ou dirigeant. Ce qui n’est pas le cas de Serrar qui connait le football algérien sous toutes ses facettes.
Serrar a été joueur international et a présidé l’ESS, équipe avec laquelle il avait accédé en première division. Il avait connu de grands éducateurs et techniciens comme les regrettés Aribi s et Kermali à Sétif et a côtoyé des présidents de club et des dirigeants comme les regrettés Kezzal, Khelouiati et Diabi sans parler des Allik, Laib et Hannachi.
Serrar qui a beaucoup appris de ces présidents, a su s’imposer et connaitre les entrailles du football national quand il était président de l’ESS. Il est également devenu davantage connu grâce à ses analyses en tant que consultant à la télévision nationale. Pour toutes ces raisons, il a été choisi par Haddad.
Nassim Fateh